Le confinement est rude. Ce mardi 24 novembre, Sophie Tapie a relayé un tendre et subtil message à son mar; Jean-Mathieu Marinetti, sur son compte Instagram. 

De nature discrète, Sophie Tapie n’en dit que très peu au sujet de son couple avec Jean-Mathieu Marinetti. Mais, comme dit le proverbe : « un seul être vous manque et tout est dépeuplé. » Ce mardi 24 novembre, la fille de Bernard Tapie a donc adressé un tendre et sobre message à son bien-aimé sur son compte Instagram. « Maussade, nuageux, tu me manques« , peut-on lire en légende d’un selfie de la chanteuse au naturel. Message qu’elle accompagne notamment du hashtag « #Confinement », sans en dire davantage.

Sophie Tapie serait donc, pour l’heure, confinée loin de Jean-Mathieu Marinetti, son mari depuis le 20 août 2020, qui lui a discrètement répondu dans le fil des commentaires. « Moi aussi« , a écrit le co-gérant de la société SAMAP, ajoutant ensuite des émoticônes en forme de cœurs rouges. Vint ensuite le tour de son frère. En effet, toujours en commentaire, Stéphane Tapie a répondu au message de sa sœur de la même façon que son beau-frère. Ce à quoi la principale concernée a répliqué avec une touchante déclaration : « je t’aime, bro. » Une famille unie qui a certainement été ravie d’apprendre que le gouvernement prévoyait des assouplissements des modalités du confinement avec l’autorisation des déplacements dès ce samedi 28 novembre (à condition que ces derniers soient limités à 20 kilomètres du domicile et à une durée de trois heures).

Bernard Tapie (encore) annoncé mort

Mais si Stéphane, Sophie Tapie et Jean-Mathieu Marinetti demeurent confinés, une récente bourde de la radio RFI leur a certainement fait grincer les dents. Alors qu’il lutte encore contre un double cancer de l’estomac et de l’œsophage ; maladie ayant obligé la cour d’appel de Paris de repousser son procès au mois de mai 2021 ; Bernard Tapie a été annoncé mort par la radio. Jamais deux sans trois : le journal Le Monde et la chaîne L’Équipe avaient fait la même erreur respectivement en octobre 2019 puis au mois d’août 2020. « Ça vous démange tellement les ‘journalistes’ que ça finira par être vrai un jour, ne vous inquiétez pas… !!!« , avait vociféré Stéphane Tapie sur Instagram. De son côté; RFI a plaidé « un problème technique qui a entraîné la publication de nombreuses nécrologies » sur son site Internet.