Qui n’aurait pas rêvé de les voir fouler, ensemble, les tapis rouges ? En 1968, Sean Connery et Brigitte Bardot était les vedettes du film « Shalako », d’Edward Dmytryk. Mais en coulisses, le courant ne passait pas vraiment…

On aurait pu croire à une mauvaise blague d’Halloween. Hélas, il n’en était rien. Le samedi 31 octobre 2020, la BBC a annoncé une nouvelle terrible : Sean Connery est mort dans son sommeil, dans sa maison des Bahamas à l’âge de 90 ans. C’est sa famille qui avait confirmé l’information. Légende du cinéma, il laisse derrière lui de nombreux fans en larmes mais également des proches, dont son épouse de longue date, Micheline Roquebrune. Depuis la moitié des années 1970, le comédien affrontait la vie main dans la main de son artiste-peintre. Et pourtant. Un peu plus tôt, c’est une autre française qui faisait vriller son coeur.

Je n’ai jamais succombé à son charme

Ils auraient pu former l’un des couples les plus glamour du septième art. Mais Sean Connery, la classe à l’anglaise, le fleuron de la ligue des gentlemen extraordinaires, s’y était pris de manière un peu rustre. En 1989, il était à l’affiche du western Shalako, d’Edward Dmytryk, avec Brigitte Bardot. L’acteur britannique, qui chevauchait devant les caméras auprès de la divine BB, s’était montré bien cavalier en coulisses. Comme elle l’expliquait dans les colonnes de Vanity Fair, il avait débarquait un soir « à poil avec ses chaussettes » dans son lit à elle. « Il n’a pas fait long feu car je n’étais pas une James Bond Girl, se souvenait-elle. Je n’ai jamais succombé à son charme. » Jamais plus jamais ?

Il faut dire qu’elle n’était pas tout à fait un coeur à prendre. Après avoir épousé Jacques Charrier, Brigitte Bardot a tourné la page, en 1966, en fondant d’amour pour Gunter Sachs. Et si leur relation était tumultueuse, leur divorce n’a été prononcé qu’en octobre 1969 – Shalako était dans la boîte depuis bien longtemps. Qu’à cela ne tienne. Sean Connery, de son côté, était marié à l’actrice australienne Diane Cilento, mère de son fils Jason. Leur histoire a duré jusqu’en 1973. Celle qui a indirectement mis fin à ce mariage, ce n’est pas Brigitte Bardot… mais bien Micheline Roquebrune. Elle a croisé la route de Sean Connery en 1970 lors d’un tournois de golf et ne l’a plus jamais oublié. Après moult péripéties, la vie a réunis les tourtereaux qui ont partagé près de cinquante ans d’amour. Voilà qui valait bien quelques allers retours…