Dans une interview accordée à Paris Match; ce samedi 21 novembre; Micheline Roquebrune a expliqué pourquoi Sean Connery avait été marqué au fer rouge par son premier mariage. 

En 1962, Sean Connery disait « oui » pour la vie à Diane Cilento. Onze ans plus tard, le couple se séparait avant que le premier interprète de James Bond ne succombe aux charmes de Micheline Roquebrune; devenue sa deuxième femme. Dans une interview accordée au magazine Paris Match; ce samedi 21 novembre; cette dernière s’est rappelée que l’acteur mort le 31 octobre 2020 a été profondément marqué par ce premier mariage malheureux. « Actrice elle aussi, elle était très jalouse de son succès et passait son temps à le mettre plus bas que terre. Il avait perdu toute confiance en lui. Il ne me l’a pas dit tout de suite, mais peu de temps après notre rencontre il m’a avouée qu’il était très malheureux dans son mariage« , a confié l’artiste peintre.

Deux ans après son divorce de Diane Cilento; Sean Connery demandait la main de Micheline Roquebrune; avec qui il s’est envolé pour les Bahamas; où il s’est éteint à l’âge de 90 ans. Une vie à deux harmonieuse comme l’a expliqué sa veuve, toujours à Paris Match. « Nous étions très amoureux. Sean était assez sombre de caractère. Il voyait toujours le côte noir des choses alors que moi je voyais le coté lumineux. Pour que notre couple marche, je lui ai dit qu’il fallait qu’on fasse régulièrement le point pour voir ce qui allait ou pas entre nous. C’est ce qu’on a fait. »

Elle a fait mouler ses mains

Après près de 50 ans de mariage, Micheline Roquebrune a donc décidé de garder un souvenir particulier de ses années avec Sean Connery. Auprès de Paris Match, elle a donc déclaré avoir fait mouler les mains de son bien-aimé après son décès. « Quand il est mort, j’ai placé ses mains dans des moules en plâtre, sa main droite était déjà en train de se fermer je l’ai ouverte tout doucement. Je les ferai faire en bronze. Je voudrais beaucoup qu’elles restent dans le souvenir des gens. »