Dimanche 29 novembre 2020, Romain Grosjean a frôlé la mort lors du Grand Prix de Bahreïn. Sa voiture a pris feu et le pilote français de F1 s’en est miraculeusement sorti avec de simples brûlures aux mains, au second degré. Toujours hospitalisé, le mari de Marion Jollès-Grosjean s’est exprimé dans le JT de 13 heures de Jean-Pierre Pernaut.

Pour Romain Grosjean, son heure n’était pas encore arrivée. C’est ce qu’il a confié sur TF1 ce lundi 1er décembre, dans le JT de 13h de Jean-Pierre Pernaut.

Toujours hospitalisé, les mains bandées sans que cela ne soit douloureux, le pilote français de 34 ans est revenu sur le terrible accident qui aurait pu lui coûter la vie deux jours plus tôt, sur le circuit de Bahreïn.

Sa voiture a pris feu mais il a réussi à en sortir. 28 secondes qui lui ont paru une éternité. « Oui, ça m’a paru bien plus long que 28 secondes. Je vois ma visière qui devient toute orange, les flammes sur le côté gauche de la voiture… », a-t-il confié. De nombreuses pensées ont traversé l’esprit de Romain Grosjean, notamment ses enfants. Il est le papa de trois bambins, deux garçons Sacha et Simon et une fille, Camille, tous issus de son mariage avec Marion Jollès-Grosjean, journaliste automobile qu’il a épousée en 2012. « Pour mes enfants, il faut que je sorte », s’est-il dit, alors qu’il sentait bien que ses mains étaient en train de brûler.

« J’ai un bouclier d’amour magique »

Au fait de l’accident dont son papa a été victime, Simon ( 5 ans) est sûr qu’il a « des pouvoirs magiques ». « J’ai un bouclier d’amour magique. J’ai trois enfants, il a dit que c’est ça qui m’avait protégé », a ajouté Romain Grosjean, un bouclier magique qui lui aurait permis de voler en dehors de sa voiture selon son fils. « Ce sont des mots très forts des enfants. Mon grand, Sacha de 7 ans est plus dans le rationnel. Il essaie de comprendre. Et ma petite dernière (Camille, 2 ans le 21 décembre prochain ndlr), elle m’a fait un dessin pour les bobos de papa sur les mains », a détaillé le pilote miraculé.

Romain Grosjean a avant tout eu peur pour ses proches et ses trois enfants, sa « plus grande fierté » et il a conscience qu’après avoir frôlé la mort comme il l’a fait, un gros travail psychologique l’attend. Le Français espère pouvoir reprendre le volant ) Abu Dhabi le 13 décembre prochain pour ne pas conclure sa carrière sur ce crash.

Si le pilote ne mentionne pas son épouse dans cette interview accordée au JT de TF1; il en va de soi qu’il a également pensé à elle. Marion Jollès-Grosjean s’est exprimée sur Instagram quelques heures après l’accident sur Instagram, avouant ne pas avoir dormi de la nuit.