En plus de partager du sang royal, le prince William a aussi hérité d’un trait de caractère de sa grand-mère, la Elizabeth II. Et pas sûr que cela plaise à son petit frère…

En tant que futur roi, le prince William aurait hérité d’un trait de caractère de sa grand-mère, la reine Elizabeth II. C’est en tout cas ce que prétend Robert Lacey, un expert royal qui connaît très bien la famille royale britannique. Il semblerait que le duc de Cambridge soit devenu impitoyable, exactement comme sa grand-mère, la reine d’Angleterre. Une certaine cruauté que tous les deux ressentiraient envers le prince Harry et son épouse Meghan Markle.

Dans un entretien accordé à Vanity Fair, Robert Lacey s’est confié : « En fin de compte, on voit une cruauté de la part de la reine, sur son refus total de laisser le couple Sussex utiliser le mot ‘royal’ pour leur nouvelle marque, et nous voyons la même cruauté chez William.« , rapporte L’Express. Car oui, en février dernier, la reine Elizabeth II a fermement interdit au prince Harry et à Meghan Markle d’utiliser les mots « royal » et « Sussex Royal » pour leur organisation à but non lucratif, suite à leur départ de la couronne. Une décision qui ne leur avait pas vraiment plu, apprenait-on peu après.

L’inquiétude du prince William

L’expert en royauté a ajouté que le prince William était très inquiet de voir la vitesse à laquelle son jeune frère et l’actrice américaine se sont rapprochés, et ont fait les choses, rapporte Entertainment Daily. L’époux de Kate Middleton aurait été surpris de voir le prince Harry épouser Meghan Markle en mai 2018, soit moins de deux ans après l’avoir rencontrée. Ce n’est pas la première fois que la presse britannique évoque l’inquiétude du prince William, devant la rapidité du mariage de son petit frère. Une inquiétude telle que le duc de Cambridge avait même demandé de l’aide à une personne extérieure afin de raisonner son frère. Ce qui n’avait pas du tout plu à ce dernier.