Tandis que leurs relations ne sont pas au beau fixe depuis plusieurs mois, il se trouve qu’avant le départ du prince Harry de la famille royale, son frère William a eu envers lui un geste, qui n’était pas dénué de bonnes intentions à son égard.

Le prince William pas si fermé face à son frère ? En mars dernier, Meghan Markle et le prince Harry quittaient officiellement la famille royale britannique, renonçant ainsi à leurs devoirs officiels pour embrasser une nouvelle vie en Californie. Une annonce qui a été un coup de massue pour les Windsor, mais aussi pour le prince William, contraint de vivre éloigné de son frère, sur qui il comptait depuis plusieurs années. Mais tandis que le Megxit approchait à grands pas en mars dernier, le duc et la duchesse de Sussex ont honoré leurs derniers engagements en famille, lors du Jour du Commonwealth. Et ce jour-là, le prince William a eu un geste particulier envers son frère.

Si on le disait froid et distant envers le couple Sussex lorsqu’il est entré dans l’Abbaye de Westminster avec son épouse Kate Middleton, le duc de Cambridge avait pourtant décidé de ne pas remonter la nef avec Elizabeth II et le prince Charles comme le veut la tradition, et ce parce que le prince Harry et Meghan Markle on choisit l’exclusion de la procession royale. « Il a donc décidé que lui et Kate seraient heureux de se dispenser de la procession pour prendre place, sans cérémonie, au sein de l’assemblée », raconte ainsi Robert Lacey à Point de vue.

Le Megxit, la « meilleure décision » pour Meghan et Harry

Un geste attentionné qui visait peut-être à recoller les morceaux avec son frère Harry, qui officiait là pour son dernier engagement royal en famille. Depuis, c’est en Californie, avec Meghan Markle et son fils Archie que le prince vit. Un Megxit qui s’est révélé être la meilleure solution que le couple Sussex a trouvé pour voler de ses propres ailes, et qui selon Robert Lacey serait une initiative du prince Harry lui-même, appuyée par son épouse. Et qui était selon cette dernier, « la meilleure décision » pour leur famille, même si elle n’a pas été « très populaire » dans leur entourage.