Critiqués pour leur Royal Tour à travers le Royaume-Uni, Kate Middleton et le prince William ont reçu le soutien de Boris Johnson qui salue ce déplacement, et ce malgré les restrictions sanitaires.

Un voyage pensé pour la bonne cause dont ils vont entendre parler pendant longtemps. Le 7 décembre dernier, Kate Middleton et le prince William ont embarqué à bord du Royal Train pour un périple de trois jours à travers le Royaume-Uni. Un voyage de plus de 2000 kilomètres afin de remercier les soignants qui luttent chaque jour contre la Covid-19. Toutefois; s’ils ont été reçus à bras ouverts au Pays de Galles; le couple Cambridge a bien failli ne pas voir l’Écosse; où les déplacements sont toujours interdits à cause du coronavirus. Un voyage qui a fait polémique auprès de la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon; mais visiblement pas pour Boris Johnson.

En effet; le Premier ministre britannique s’est dédouané de l’utilité de ce voyage en expliquant que ce n’est autre que « l’affaire du palais » et non la sienne; avant de finalement tirer un peu avantage de ce Royal Tour destiné à soutenir le personnel soignant. Pour Boris Johnson; ce déplacement est un « coup de pouce au moral » bienvenu et « extrêmement précieux » pour les soignants; mais aussi les Britanniques; rapporte The Mirror. Un point de vue que ne partage visiblement pas Nicola Sturgeon, qui a tenté d’empêcher la venue de Kate Middleton et du prince William en Écosse.

Un déplacement au motif autorisé ?

S’il n’a pas voulu préciser s’il avait donné l’autorisation de ce déplacement au palais, Boris Johnson s’est félicité de « l’accueil chaleureux » qui a été fait au couple Cambridge en Angleterre, en Écosse et au Pays de Galles. Finalement, la Première ministre écossaise semble avoir cédé à ce voyage, ne pouvant empêcher le déplacement de Kate Middleton et du prince William qui s’est fait dans le cadre d’un service « bénévole et caritatif », un motif autorisé pour les déplacements entre l’Angleterre et l’Écosse, mais seulement si cela ne peut pas se faire depuis un domicile.