Dans une récente interview accordée au quotidien Le Parisien, Patrick Sébastien s’est confié sur sa relation avec Michel Drucker, son fidèle camarade. 

Entre piliers du PAF, ils se serrent les coudes. Si Michel Drucker doit encore attendre avant de pouvoir faire son retour à l’antenne, Patrick Sébastien, lui, a dit au revoir à sa vie d’animateur. Ce qui ne l’empêche pas de garder un lien soudé avec le présentateur de Vivement dimanche. « Après Guy Lux, c’est lui qui m’a reçu en premier« , a-t-il récemment confié au quotidien Le Parisien, « entre nous, c’est une amitié de quarante ans. On est des anciens combattants. » C’est donc tout naturellement que l’ex-visage des Années bonheur veille au grain sur le mari de Dany Saval, actuellement hospitalisé après une importante opération du cœur.

« Je me tiens informé de sa santé« , poursuit Patrick Sébastien, « s’il y en a un qui ne mourra jamais, c’est lui. » Un soutien que Michel Drucker accueille sans doute avec joie, lui qui est plus que jamais contraint au repos. Souvenez-vous, la nouvelle a défrayé la chronique. Le 26 septembre 2020, les Français apprenaient que l’emblématique animateur du service public avait été opéré du cœur, après avoir contracté une endocardite, elle-même provoquée par un staphylocoque dont il a écopé après une banale visite chez le dentiste. Si ses proches ont pris le temps de rassurer le public, le septuagénaire a finalement balayé toute inquiétude au sujet de sa santé en donnant de ses propres nouvelles.

Michel Drucker : « un cœur tout neuf »

Il sortait donc du silence dans les colonnes du quotidien régional, Midi Libre. « C’est vrai que j’ai subi une très lourde opération« , racontait Michel Drucker le 9 novembre 2020. Et d’ajouter : « 7 h 30 sur la table d’opération. Mais j’ai un cœur tout neuf ! » Dans la foulée, il promettait de sortir de l’hôpital afin de, enfin, regagner son domicile « pour une rééducation de plusieurs semaines. » En reprenant du poil de la bête, nul doute qu’il pourra s’adonner à ses loisirs préférés et, peut-être, enfourcher son vélo. Ce même sport qui lui avait signalé que sa santé n’était pas au beau fixe, lors de ses vacances d’été.