Comme de nombreux Américains mardi 3 novembre, Melania Trump s’est rendue aux urnes pour voter pour le prochain président des Etats-Unis. Et à cette occasion, la First Lady avait dégainé une robe pour le moins hors de prix.

Melania Trump sort une nouvelle fois le grand jeu. Mais cette fois, c’est pour aller voter. Comme de nombreux citoyens américains, la First Lady s’est rendue aux urnes pour élire le 46ème président des États-Unis mardi 3 novembre, et ce, dans un état très pro-Trump : la Floride. En effet, c’est à Palm Beach que l’épouse de Donald Trump a voté, elle qui connaît bien cette ville pour y séjourner régulièrement avec sa famille, notamment en raison des nombreux établissements que le milliardaire possède. Et pour l’occasion, Melania Trump avait sorti de son dressing une tenue très luxueuse.

Tandis que pendant quatre ans elle a enchaîné les looks signés des plus grands créateurs de mode, et ce parfois à des prix exorbitants, la First Lady n’allait pas changer de façon de faire, même si le mandat de son mari touche à sa fin. Et pour aller voter avec chic, elle avait misé sur une robe Gucci blanche imprimée de chaînes, qui coûte pas moins de 4.500 dollars, soit plus de 3.860 euros. Juchée sur des talons Louboutin en cuir nude, Melania Trump avait aussi dégainé de larges lunettes de soleil et un sac Kelly de Hermès à 17.000 dollars. Toutefois, elle avait zappé un accessoire de taille : son masque de protection, tandis que la pandémie de Covid-19 fait de nombreux morts chaque jours aux États-Unis.

Melania Trump impliquée pour la réélection de son mari

Impliquée dans la campagne de Donald Trump pour qui elle a pris la parole de nombreuses fois lors de meetings, Melania Trump a durant son apparition au bureau de vote de Palm Beach, pourquoi elle avait décidé de se déplacer le jour de l’élection le 3 novembre, et non de voter de façon anticipée comme son époux l’a fait. « Eh bien c’est le jour de l’élection, donc je voulais venir voter ici le jour de l’élection », a-t-elle expliqué, avant de remercier les journalistes. Une façon d’attirer les votants récalcitrants aux urnes et ainsi apporter plus de voix à Donald Trump ? Résultat dans les urnes.