Meghan Markle aurait indirectement influencé le contenu d’une biographie écrite par Omid Scobie et Carolyn Durand, en communiquant certaines informations à ses amis approchés par les deux auteurs pour témoigner.

Meghan Markle contrôle de près son image. Alors, lorsque la duchesse de Sussex apprend qu’une biographie est en préparation, co-écrite par Omid Scobie et Carolyn Durand, elle décide d’influencer subtilement le contenu de l’ouvrage. En effet, selon les informations de The Mirror, Meghan Markle a reconnu auprès de la justice avoir communiqué des informations personnelles à un ami qui avait été approché afin que ce dernier les transmette aux auteurs. La raison ? Que le contenu du livre, intitulé Finding Freedom, se rapproche au maximum de la vérité de la duchesse de Sussex, et plus particulièrement en ce qui concerne son père.

En effet, Meghan Markle a tenu à influer sur le passage sur Thomas Markle afin d’éviter « la désinformation »« Elle ne sait pas dans quelle mesure ou de quelle façon les éléments sur ses rapports avec son père ont été partagés avec les auteurs », peut-on lire dans le document.

Une famille fracturée ?

Meghan Markle a assuré qu’elle n’avait jamais parlé avec les auteurs. Ces derniers sont notamment revenus sur la relation entre Meghan Markle et son beau-frère le prince William. Le prince William aussi n’aurait pas du tout apprécié la façon dont son frère et sa belle-soeur ont annoncé cette nouvelle. Pendant deux mois, les enfants de Lady Diana ne se seraient pas adressés la parole. Les frères parleraient d’ailleurs encore à peine et leur rupture « prendra du temps à guérir », selon les mots du biographe.

Sur l’histoire de rencontre du prince Harry et Meghan

Tout a commencé à Londres, en juillet 2016. Meghan Markle rencontre le prince Harry lors d’un rendez-vous organisé par une amie en commun. Entre eux, le courant passe immédiatement. S’ensuivent de longs échanges par messages, avant leur départ pour le Botswana, pour un séjour dans la nature. Et comme le racontent les auteurs du livre Finding Freedom, écrit par Omid Scobie et Carolyn DurandMeghan Markle est tombée sous le charme de la personnalité du prince Harry et de certains détails.

En effet, lorsque le prince envoie des SMS à l’actrice, cette dernière ne peut s’empêcher de sourire. « Il avait l’habitude d’écrire des messages brefs et plein d’émoticônes, en particulier celui représentant un fantôme, qu’il utilisait en lieu et place du smiley. Pour quelle raison ? Personne ne le sait. Mais Meghan trouvait son style drôle et adorable, comme lui. »