Installée depuis plusieurs mois en Californie, Meghan Markle s’est exprimée à propos du Megxit, et de son éloignement de la famille royale. Une décision, qui était selon elle la meilleure pour elle, le prince Harry, et leur fils Archie.

Pas sûr que les Windsor apprécient ce petite tacle à peine masqué. En mars 2020, Meghan Markle et le prince Harry renonçaient à leur titre de membres seniors de la famille royale britannique pour embrasser une nouvelle vie outre-Atlantique, bien loin de Buckingham Palace. Et s’il a fallu du temps à chacun pour digérer cette décision quelque peu inédite au sein de la monarchie, pour la duchesse de Sussex, il s’agissait sans aucun doute de la « meilleure décision » à prendre.

Most Powerful Women Next Gen

« Parfois, prendre la meilleure décision pour vous et votre famille n’est peut-être pas la plus populaire », a-t-elle ainsi assumé lors d’une interview accordée dans le cadre du Sommet Fortune Most Powerful Women Next Gen, et relayée par The Mirror. Pour l’épouse du prince Harry, il ne semble faire aucun doute que ce déménagement était nécessaire pour le couple et leur petit Archie. « Quand vous savez vraiment qui vous êtes et que vous savez quel est votre système de croyance, […] si vous vivez en sachant la vérité, quoi qu’en disent les autres, vous pourrez vous endormir sereinement », a-t-elle ainsi expliqué, ajoutant qu’il faut parfois aller vers l’inconnu, même si cela fait peur. « Ma foi est plus grande que ma peur », a-t-elle conclu.

Meghan Markle mégalomane ?

Si le prince Harry et Meghan Markle n’ont jamais vraiment expliqué les raisons de leur départ de la famille royale. Beaucoup de choses semblent l’expliquer, comme l’accueil glacial reçu par la duchesse parmi les Windsor, l’acharnement de la presse à leur encontre, ou encore l’impression de ne pas trouver leur place au sein de la famille royale. Mais pour Lady Colin Campbell, ce départ tient principalement de la volonté de Meghan Markle de faire « toutes sortes de choses en Amérique qui lui était strictement interdit de faire en tant que royale ». Et ainsi devenir, « la personne la plus célèbre du monde ».