Meghan Markle et le prince Harry ont brisé le protocole royal lors d’une prise de parole au micro de Teenager Therapy, podcast dédié à la jeunesse.

La famille royale risque encore de grincer des dents. Meghan Markle et le prince Harry ont accepté de parler au micro du podcast Teenage Therapy. Le duc et la duchesse de Sussex ont accepté d’enregistrer un épisode avec les jeunes qui cherchent à aider les adolescents et jeunes adultes avec le slogan : « parce que nous aussi on a des problèmes ». S’il n’est pas rare de voir le couple se mobiliser pour la bonne cause. Il est toutefois surprenant de connaître leurs prises de position en politique.

Pour sa rencontre avec les jeunes de Teenage Therapy, Meghan Markle avait choisi une tenue lourde de sens. En effet, sur son T-shirt, les lettres RBG, une référence à Ruth Bader Ginsburg. Disparue le 18 septembre dernier; elle était membre de la Cour suprême des États-Unis et la deuxième femme à y avoir siégé. Après Sandra Day O’Connor qui a quitté ses fonctions en 2006. Sa carrière se caractérise par ses idées progressistes au sein de la Cour et son engagement pour le droit à l’avortement. Autre détail lourd de sens : sur le masque de Meghan Markle était inscrit « When There Are Nine », traduisez « Quand il y en aura neuf »; en référence au neuf juges qui occupent la Cour suprême des Etats-Unis et la présence écrasante d’hommes.

Sur Instagram

Son hommage à Ruth Bader Ginsburg

Meghan Markle avait réagi à la mort de Ruth Bader Ginsburg à l’âge de 87 ans; comme le rapportait le journaliste Omid Scobie sur son compte Twitter : « C’est avec un incomparable et indélébile héritage. Ruth Bader Ginsburg sera toujours reconnue comme une femme brillante, de justice et de courage; et un être humaine de profonde conviction. Elle a été une réelle inspiration pour moi depuis que je suis une petite fille. Honorons la, souvenons-nous d’elle et agissons pour elle. »

Un engagement lourd de sens en pleine campagne présidentielle américaine qui oppose le président sortant Donald Trump au Démocrate Joe Biden.