Après cinq ans de mariage, Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy sont en plein divorce. La styliste et le demi-frère de l’ancien Président français vont se confronter devant la Cour suprême de New York, le 15 décembre prochain.

À la surprise générale, au mois de mai dernier, la presse apprenait la séparation de Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy. Après huit ans de relation dont cinq ans de mariage; le couple a décidé de divorcer; et le plus rapidement possible malgré la crise sanitaire et l’épidémie de Coronavirus qui n’ont pas facilité les choses. Le 15 décembre prochain; la styliste de renom et l’homme d’affaires se confronteront devant la Cour suprême de New York; pour une audience très attendue.

Au cours de l’audience, Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy vont s’affronter sur la vente de plusieurs biens qu’ils avaient en commun. Tout d’abord, un sublime manoir qui se situe en plein cœur de Manhattan près de Gramercy Park; estimé à 11,3 millions d’euros; puis aussi une autre maison qui se trouve à Long Island à New York aussi, ainsi que pour finir une luxueuse demeure dans les Hamptons. Seulement comme le rapporte le site américain Tatler; il y a un détail qui agace particulièrement Mary-Kate Olsen. Dans les papiers que la jeune femme de 34 ans a rempli auprès de la Cours Suprême de New York; elle fait savoir que l’une de leur demeure est occupée par l’ex-femme d’Olivier Sarkozy.

Un contrat prénuptial bien pensé

Dans sa déclaration, Mary-Kate Olsen explique que pendant la pandémie; celui qui sera bientôt son ex-mari a emménagé avec son ex-femme Charlotte Bernard et leurs deux enfants; dans leur maison de 370m2 de Long Island, dans le quartier de Bridgehampton. De plus, la styliste ne pouvait pas non plus se confiner dans leur appartement de Gramercy Park; puisque Olivier Sarkozy n’avait pas renouvelé leur bail à 29.000 dollars le mois. Femme prévoyante, Mary-Kate Olsen avait conclu en amont un contrat prénuptial « à toute épreuve » pour protéger sa propre fortune estimée à 250 millions de dollars. De son côté, le banquier Olivier Sarkozy détiendrait 60 millions de dollars.