Tout a commencé au mois de septembre. Loana poste une série de clichés sur les réseaux sociaux. Elle y dévoile ses jambes et ses bras pleins d’ecchymoses dues selon elle aux violences physiques qu’elle a subies de la part de son ancien compagnon Fred Cauvin. Ce dernier a nié les faits, mais a malgré tout reconnu « une petite gifle en février » sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste il y a quelques jours.

Mais tout s’est accéléré lorsque Loana a été internée en hôpital psychiatrique après une crise de démence le 6 octobre dernier. Fred Cauvin a été témoin de la scène et l’a racontée dans les colonnes de StarMag. « J’étais avec monsieur Laurent Amar qui passe tous les jours voir Loana car elle souffre de troubles psychologiques si elle consomme beaucoup de drogues. On se trouvait dans un bar d’en face lorsqu’on a vu dans la rue, devant chez elle, Loana qui venait de sortir de son immeuble. […] On l’a vu retirer son débardeur laissant découvrir ses seins nus, puis elle est partie en courant sans raison ».

« il serait prêt à s’en prendre à moi » 

La mère de Loana a ensuite accusé Fred Cauvin d’occuper le domicile de son ex, ce qu’il a réfuté : « Je n’occupe pas le domicile de mon ex. C’est du délire ! Je me suis simplement rendu chez Loana dans le cadre de la perquisition de police où des stupéfiants ont été découverts hier. J’ai été auditionné par la police dans ce but. Mais je ne suis pas resté sur place. Pourquoi occuperais-je l’appart’ de Loana ? Ça n’a pas de sens ».

La maman de Loana a proféré de nouvelles accusations envers Fred Cauvin. En plus d’occuper l’appartement, elle l’accuse d’avoir pris son chien. « Ça, je ne lui pardonnerai jamais ! Déjà qu’il en a vendu un dans le passé. Depuis, vu que l’appartement de Loana est sous scellé, il a dû repartir chez ses parents, car il n’a pas de logement et il ne bosse pas », confie-t-elle à Closer ce vendredi 16 octobre. « Je sais ce dont il est capable. Il est tellement fou qu’il serait prêt à s’en prendre à moi. Car je suis la seule à avoir réussi à sortir ma fille de ses griffes une première fois. Elle allait d’ailleurs très bien à l’époque. Il lui a ensuite interdit de me voir ».