Le 25 novembre est la journée dédiée à la lutte contre les violences faites aux femmes. Une journée d’autant plus importante que le confinement n’a fait qu’empirer une situation déjà inacceptable. Mercredi, Florence Foresti, Laeticia Hallyday et d’autres stars ont enfilé leur tee-shirt pour dire « Assez ».

Nombreuses sont les personnalités à s’être mobilisées ce 25 novembre 2020, à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Chanteuses, comédiennes, animatrices télé… Toutes ont mis leur notoriété à profit en sensibilisant leurs fans; sur les réseaux sociaux; à cette cause d’autant plus d’actualité en période de confinement.

« Enough »

Vêtue d’un tee-shirt affichant l’inscription « Enough » [assez en anglais], Laeticia Hallyday a pris la pose depuis sa maison de Marnes-la-Coquette, afin d’encourager ses abonnés à soutenir « la belle » initiative de la marque Ba&sh. Pour la seconde année consécutive, la griffe lancée par Barbara Boccara et Sharon Krief a créé un tee-shirt engagé dont la totalité des bénéfices sera reversée à plusieurs associations luttant contre les violences faites aux femmes.

Alexandra Lamy et sa soeur Audrey Lamy, Estelle Denis, Laurence Arné, Florence Foresti, Mélanie Doutey, Anne Marivin, Louise Monot… Toutes ont revêtu leur tee-shirt Enough ce mercredi, le temps d’une photo publiée sur leurs comptes Instagram respectifs. Pour chaque photo postée avec ce vêtement et la légende #bashstrongertogether, 1 euro supplémentaire sera reversé aux associations choisies par Ba&sh. L’an dernier, la marque avait collecté 100 000 euros avec sa première campagne.

Emmanuel Macron, ses initiatives pour la cause

Chaque année, quelque 220 000 femmes subissent des violences conjugales et 93 000 sont victimes de viol ou tentative de viol; comme l’a rappelé l’AFP ce 25 novembre. Paroxysme de ces violences. 146 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex en 2019; soit 25 de plus que l’année précédente. Malgré le confinement, des centaines de personnes se sont rassemblées mercredi à Paris pour réclamer des « mesures fortes » contre les violences faites aux femmes et aux enfants; et dénoncer les effets du confinement sur les inégalités entres les sexes. En début de journée, Emmanuel Macron a appelé les femmes victimes à « ne pas rester seules »; en assurant qu’endiguer ces violences était « la grande cause de (son) quinquennat » ; dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

Autre initiative remarquée ce mercredi : le numéro un mondial du luxe LVMH a annoncé mercredi qu’il allait financer; via un don à une association; 1000 nuitées d’hôtel pour mettre à l’abri des femmes victimes de violences conjugales.