Mercredi 21 octobre, Laeticia Hallyday s’est confiée dans les colonnes du Parisien. À cette occasion, la veuve de Johnny a révélé vouloir vendre sa maison de Los Angeles, où elle vit depuis une dizaine d’années.

Laeticia Hallyday est de retour dans l’Hexagone. Mercredi 21 octobre, la veuve du Taulier était au Grand Rex de Paris pour l’avant-première du film À nos promesses, qui retrace le dernier road trip de Johnny Hallyday aux Etats-Unis. Depuis plusieurs mois, la maman de Jade et Joy multiplient les allers-retours entre Los Angeles et Paris, où elle retrouve son nouveau compagnon Pascal Balland. Pour autant, la dernière épouse de l’idole des jeunes n’a pas l’intention de revenir vivre en France. Et ce, afin de respecter les dernières volontés de son défunt mari.

Laeticia Hallyday officiellement américaine

Dans un entretien accordé au Parisien, Laeticia Hallyday a révélé avoir obtenu la nationalité américaine, comme Johnny l’aurait souhaité. « La cérémonie officielle a eu lieu en septembre. Là encore, j’ai respecté ses volontés, je suis allée au bout de la naturalisation. Je l’ai fait pour lui et j’en suis très fière. J’ai beaucoup appris des Etats-Unis en treize ans. Au début, je n’aimais pas Los Angeles. Je trouvais cette ville sans âme, sans culture, tentaculaire », a-t-elle confié. Et de préciser : « J’ai la double nationalité, je suis française avant tout. Ce sont mes racines. »

La maison de Los Angeles bientôt vendue

Laeticia Hallyday va devoir se séparer de sa villa située dans le très chic quartier de Pacific Palisades car elle compte rester vivre à Los Angeles . « Johnny n’est plus là et elle est trop grande pour nous trois. Nous allons prendre une maison plus petite. Les filles pourront ainsi aller au bout de leurs études aux Etats-Unis. Après, elles feront ce qu’elles voudront. Je respecterai leurs choix de vie », a-t-elle expliqué. La belle-mère de David Hallyday et Laura Smet ignore en revanche si elle gardera la maison familiale de Marnes-la-Coquette; où le Taulier est décédé il y a bientôt trois ans.