D’ici quelques jours, un vaccin contre le coronavirus sera prêt à être utilisé en Grande-Bretagne. La reine Elizabeth II et le prince Philip ont-ils décidé, ou pas, de se faire vacciner ?

Les Britanniques vont bientôt commencer à se faire vacciner. Quelques semaines après l’annonce du laboratoire américain Pfizer et son partenaire allemand BioNTech; Boris Johnson a décidé de commander des millions de doses pour lutter contre le coronavirus. Il y a quelques jours, le gouvernement annonçait que la campagne de vaccination allait commencer très rapidement. « Ce vaccin sera disponible dans tout le pays à partir de la semaine prochaine », a déclaré le gouvernement britannique dans un communiqué. En tout, le Royaume-Uni en a commandé 40 millions de doses au total pour 2020 et 2021. Comme des millions de personnes, les membres de la famille royale vont-ils se faire vacciner ? Symbole fort, la reine Elizabeth II a accepté de s’injecter cette dose, qui vient d’obtenir le feu vert des autorités sanitaires britanniques.

Comme le rapporte le Mail on Sunday, les têtes couronnées vont en revanche « faire la queue » pour se faire vacciner. La reine Elizabeth II et son époux, le prince Philip, ne vont donc bénéficier d’un traitement de faveur. S’ils vont effectivement se faire vacciner dans les tout premiers, c’est en raison de leurs âges (Sa Majesté à 94 ans et le duc d’Édimbourg, 99 ans). Pour encourager les Britanniques à accepter ce traitement; la Couronne va également « encourager le plus grand nombre à se faire vacciner « .

Comme envisagé en France, les premiers à bénéficier de ce vaccin seront les personnes âgées de plus de 80 ans et les résidents de maisons de santé et de retraite. Pour les membres les plus jeunes de la Couronne, il faudra en revanche attendre. Si le prince William et Kate Middleton, par exemple, sont envisagés pour faire la promotion de ce traitement; ils ne devraient pas pouvoir en bénéficier avant l’année 2021.

« Un Noël assez solitaire »

Mais au sein même de la Couronne, l’idée que des membres de la famille royale fassent la publicité du vaccin divise. Car une telle décision pourrait être considérée comme une prise de position politisée des membres de The Firm, qui ont pour obligation d’être neutres. Certains seraient également préoccupés par la possibilité de porter atteinte à la vie privée médicale de la famille royale.

En attendant que la campagne de vaccination démarre, la Couronne se prépare à passer des fêtes de Noël particulières. A cause de l’épidémie de coronavirus, Elizabeth II a préféré oublier l’idée de se rendre à Sandrigham, comme d’ordinaire. Cette année, c’est au sein du château de Windsor que la monarque va célébrer cette fête qu’elle aime tant. Elle n’aura en revanche pas le loisir de réunir toute sa famille. Comme l’affirmait Rebecca English, « ce sera un Noël assez solitaire pour la reine et le prince Philip cette année ».