Le 28 août dernier, avec le lancement de la nouvelle saison de « Koh-Lanta, les 4 Terres », les téléspectateurs ont fait la connaissance de 24 candidats, dont celle de Loïc. Dans son portrait, le jeune homme de 20 ans a confié être un grand amateur de sensations fortes. Mais parfois, les vidéos de ses exploits qu’il poste sur Instagram en inquiètent certains.

C’est une nouvelle saison de « Koh-Lanta » baptisée « Les 4 Terres » que les téléspectateurs suivent chaque vendredi sur TF1. Depuis le début de compétition, des éliminations ont eu lieu et Denis Brogniart a annoncé la fin des équipes régionales.

La semaine dernière, à l’issue de la diffusion de l’épisode 7 sur les écrans, c’est Sébastien qui a été éliminé par ses nouveaux coéquipiers de la tribu rouge. Un départ qu’il n’a pas vu venir, comme il nous l’a confié. « Je suis tombé de l’armoire, j’ai pris un gros uppercut. Quand Denis Brogniart me dit de prendre mon sac et de le rejoindre, je suis dans un rêve. Je suis assommé », expliquait-il.

« Tu prends trop de risques mec… »

Alors que la réunification approche, ils sont encore 15 aventuriers en lice dans cette saison de « Koh-Lanta, les 4 Terres ». Parmi eux, Loïc, ex-membre de l’équipe de l’Est aux côtés de Laurent, Hadja, Bertrand-Kamal, Joaquina et Alexandra. Originaire du massif de la Chartreuse, le jeune homme de 20 ans avait un portrait d’un candidat simple, généreux et sans filtre.

Dans cette même vidéo de présentation, les téléspectateurs avaient pu découvrir la passion de Loïc pour les sensations fortes. Et c’est sur sa page Instagram qu’il dévoile ses impressionnantes acrobaties. Mercredi 14 octobre, il a partagé sa dernière prouesse, un saut de plusieurs mètres dans lequel il s’est amusé a reproduire le plongeon réalisé par Lola lors du dernier jeu d’immunité. Une vidéo qui a fait réagir, non sans inquiéter certains membres de sa communauté. « Tu prends trop de risques mec, mais chapeau », a posté l’un d’entre eux. « T’aurais pu mourir bêtement, fais attention », a poursuivi un autre. Un commentaire auquel Loïc a répondu : « ahah, c’est tout calculé pour ne pas avoir trop de risques ».