Le 3 octobre 2016, Kim Kardashian a été agressée et volée dans sa suite par cinq individus lors d’un séjour à Paris. Invitée dans l’émission de David Letterman sur Netflix; l’épouse de Kanye West est revenue sur les heures qui ont précédé le drame.

Il s’agit de l’événement le plus recherché sur Google en 2017… Le 3 octobre 2016, Kim Kardashian était cambriolée et séquestrée dans sa suite lors de son séjour à l’hôtel de Pourtalès, à Paris. Près de quatre ans après le drame; la star s’est confiée lors d’un entretien accordé à David Letterman dans son émission, My Next Guest Needs No Introduction. La fondatrice de KKW Beauty a d’abord expliqué qu’elle avait emporté tous ses bijoux pour la Fashion Week de Paris, ce qu’elle n’avait « jamais fait auparavant. » Quelques heures avant le vol, la star avait déjeuner avec des amis. Elle se rappelle : « Nous avons déjeuné ce jour-là et nous avons dit : ‘Si vous étiez dans un vol, que feriez-vous ? Voudriez-vous juste leur donner les choses ?’ Pourquoi nous avons eu cette conversation, c’était si fou. J’ai dit : ‘Je dirais : prenez tout, prenez tout, rien n’est important.' »

Plus tard dans la soirée, alors que Kourtney Kardashian était sortie en boîte, l’épouse de Kanye West était restée au calme dans leur suite. Vers 3 heures du matin, la star a entendu quelqu’un monter les escaliers et a pensé que c’était sa sœur et son amie qui rentraient de boîte. Quand elle a réalisé que ce n’était pas elles, elle a senti la panique l’envahir. Alors qu’elle n’a pas réussi à appeler la police, ne connaissant pas le bon numéro de téléphone, elle a expliqué que les voleurs, habillés en « policiers portant des masques » sont entrés dans sa chambre et ont pris son téléphone avant de lui demander sa bague.

« c’est le moment où je vais me faire violer »

Après leur avoir remis le bien, Kim Kardashian avait alors été attrapée par un homme. En pleurs, la star a révélé à l’animateur qu’elle avait cru qu’elle était sur le point d’être agressée : « Je me suis dit : ‘Ok, c’est le moment où je vais me faire violer. Ok, d’accord, cela va arriver, prépare-toi simplement. Alors, je l’ai fait et puis ; je ne sais pas pourquoi j’ai pleure, j’en ai déjà parlé. Et puis il m’a attachée avec des menottes et des attaches. Puis du ruban adhésif et du ruban adhésif sur ma bouche et mes yeux. »

« Je suis très forte mentalement »

Se rappelant les faits, Kim Kardashian a expliqué qu’elle craignait d’être tuée après qu’une arme ait été pointée sur elle. Elle s’inquiétait de la façon dont cela affecterait sa sœur. « J’ai continué à penser à Kourtney, je n’arrêtais pas de penser, je me disais; elle va rentrer à la maison et je vais être morte dans la pièce et elle sera traumatisée pour le reste de sa vie. »

La mère de quatre enfants a conclu en révélant qu’elle avait était « vraiment paranoïaque » . ça a duré pendant environ un an après l’épreuve, expliquant qu’elle ne dormait plus qu’avec une « demi-douzaine » de gardes de sécurité devant sa maison.

Que ses fans se rassurent, la star va beaucoup mieux. Pour conclure, elle a révélé : « Mis à part le fait que j’ai pleuré, je vais bien. Vraiment ! Je me souviens avoir appelé toutes mes sœurs depuis la voiture, nous étions en conférence téléphonique. Et je leur ai dit :  ‘Les filles, Dieu merci, c’était moi. Je suis très forte mentalement et cela aurait gâché toute votre vie pour le reste de votre vie. »’