Retour de flamme. Sur Twitter, ce lundi 26 octobre, Kanye West s’en est pris à Jennifer Aniston, taclant la série Friends.

Dernière ligne droite pour l’élection présidentielle américaine. Le mardi 3 novembre, les Américains iront aux urnes afin de décider qui de Donald Trump et Joe Biden deviendra le 46ème président des États-Unis. Un troisième nom pourrait cependant changer la donne, à savoir, celui de Kanye West. Mais en attendant, les stars prennent position en faveur de leur candidat favori, encourageant les anonymes à voter, dans l’espoir de mettre un terme à la présidence du successeur de Barack Obama. De son côté, Jennifer Aniston semble avoir choisi son camp et elle ne votera pas pour le rappeur. « Ce n’est pas drôle de voter pour Kanye« , a-t-elle lancé à sa communauté Instagram, alors que le mari de Kim Kardashian (qui, elle, souhaiterait voir son mari abandonner ses rêves politiques) s’apprêtait à répondre aux questions de Joe Rogan dans l’émission The Joe Rogan Experience.

Jennifer Aniston a préféré apporter son soutien à Joe Biden. De quoi ulcérer Kanye West. Piqué au vif, Yeezy a donc répondu à la comédienne en s’emparant de son compte Twitter, ce lundi 26 octobre. Et quoi de mieux que de s’en prendre à la série qui a fait connaître l’ex-femme de Justin Theroux au grand public ? « Friends n’était pas drôle non plus« , a ainsi déclaré le papa de North, Saint, Chicago et Psalm. Une publication qui a été supprimée dans la foulée… mais pas avant d’avoir été relayée par plusieurs médias à l’image du tabloïd britannique The Daily Mail.

Non représenté dans trois états décisifs

S’il s’écharpe sur la Toile avec Jennifer Aniston, sa plus grande bataille demeure celle qu’il mènera contre le démocrate Joe Biden et l’actuel président des États-Unis Donald Trump – qu’il avait d’ailleurs soutenu durant sa campagne en 2016. Seul hic : Kanye West ne pourra pas se présenter dans tous les états américains en raison du retard de la transmission de son dossier. L’Arizona, l’Ohio et le Wisconsin, pourtant décisifs pour un candidat espérant atteindre la Maison-Blanche, ont décrété qu’il ne figurera pas sur les bulletins de vote. L’interprète de Paranoid, apparu psychologiquement fragile lors de son premier meeting avec un discours lunaire contre l’avortement, figurera cependant sur les bulletins dans l’Arkansas, le Colorado, l’Idaho, l’Iowa, le Mississippi, l’Oklahoma, le Tennessee, le Vermont et l’Utah.