D’humeur introspective, Julie Gayet a partagé une vidéo symbolique sur son compte Instagram ce dimanche 6 décembre.

Les rumeurs ciblant son couple avec François Hollande, Julie Gayet préfèrent en faire fi. Et à en croire une publication symbolique relayée sur son compte Instagram ce dimanche 6 décembre, elle doit ce recul à son optimisme. Dans cette publication, la comédienne partage une vidéo d’un séjour à la mer. C’est donc sur une plage au ciel ténébreux et gris, signe avant-coureur d’un orage, que la principale concernée s’affiche. Mais lorsqu’elle tourne sa caméra, l’actrice révèle qu’un arc-en-ciel illumine les cieux nuageux au loin. Mieux encore, un léger rayon de soleil se manifeste à son tour à travers la grisaille. « L’Horizon… La mer… un arc-en-ciel. Après la pluie, le beau temps« , a écrit l’actrice en légende.

Ni plus ni moins. Sa communauté saura toutefois décrypter ce message plein de symboles. Car si elle choisit de garder la tête haute, sereine, Julie Gayet a, sans aucun doute, été déstabilisée par les bruits de couloir. Dans l’un de ses derniers numéros, le magazine Voici s’est fait l’écho d’une rumeur infondée selon laquelle François Hollande entretenait une liaison avec la danseuse d’opéra Juliette Gernez. L’actrice, elle, assure cependant qu’il n’y a aucun nuage à l’horizon en publiant des clichés dans lesquels elle partage la vedette avec l’élu de son cœur. « C’était un moyen de répondre ‘tout va bien, merci’, on ne rentrera pas là-dedans. Nous, on sait ce qu’on vit, on sait qu’on s’aime, notre vie privée ne regarde personne« , disait-elle au journal Le Monde.

François Hollande remonté

Mis en cause, François Hollande avait lui aussi riposté avec autant de fermeté dans l’émission 6 à la maison. Mais pas que puisque la justice a, dans la foulée, été saisie. « C’est une atteinte, pas simplement à l’intimité, c’est une atteinte pour les personnes qui sont concernées (…) nous avons tous décidés, tous ceux qui étaient sur les photos, moi-même, Julie Gayet et Juliette Gernez d’attaquer le journal en question. »