Lassée par les rumeurs d’infidélité sur François Hollande, Julie Gayet s’est confiée dans les colonnes du Monde. Amoureuse, l’actrice en a profité pour faire une tendre déclaration d’amour à celui qui partage sa vie depuis six ans.

Julie Gayet est une femme amoureuse. Habituellement très discrète sur le couple qu’elle forme avec François Hollande depuis 2014, l’actrice a accepté de se confier dans les colonnes du journal Le Monde. L’occasion pour elle de revenir sur les rumeurs d’infidélité de son compagnon et de les démentir comme elle a déjà tenté de le faire sur ses réseaux sociaux en partageant des photos d’eux, mais aussi des petites attentions pour lui. Ainsi, le 24 novembre 2020, elle a partagé sur Instagram un cliché du « meilleur chocolat du monde » pour « l’homme qu'[elle] aime ».

« C’était un moyen de répondre ‘tout va bien, merci’, on ne rentrera pas là-dedans », a-t-elle commencé par expliquer à nos confrères. La comédienne a poursuivi en faisant une tendre déclaration d’amour à celui qui partage sa vie : « Nous, on sait ce qu’on vit, on sait qu’on s’aime, notre vie privée ne regarde personne. Devoir en arriver là, poster une photo pour contrecarrer les attaques, c’est terrible », a-t-elle commencé par confier à nos confrères.

Julie Gayet agacée, François Hollande passe à l’attaque !

Alors qu’avec François Hollande, ils se sont « toujours dit » que « chacun avait sa carrière, son métier et qu’on n’avait pas à s’afficher ensemble », elle a déploré que « si on ne le fait pas, on dit qu’on est séparés. Quoi que l’on fasse, ça nous retombe dessus ». Avant de poursuivre : « Mon père me répète toujours l’expression : ‘La bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe.’ Mais si, ça atteint, ça fait mal, ça crée des chocs. C’est pénible pour la famille et déstabilisant pour les amis ». De son côté, François Hollande n’a pas caché son agacement face à ces nouvelles rumeurs. Invité dans l’émission 6 à la maison sur France 5, le 23 novembre 2020, l’ancien président a déploré la diffusion de photos de lui avec la danseuse d’opéra Juliette Gernez, dans les pages d’un célèbre magazine people.