La chanteuse a accouché d’une petite fille il y a quelques jours comme elle l’a dévoilé ce samedi 7 novembre sur son compte Instagram.

L’attente est terminée pour Joyce Jonathan qui peut désormais démarrer sa nouvelle vie de maman. La chanteuse a donné naissance à une petite fille le 2 novembre dernier. Pour l’occasion, elle a souhaité la présenter à ses abonnés dans une série de photos publiées le 7 novembre sur Instagram. La légende de son post débute avec un texte relativement poétique. « J’aime son odeur de petit biscuit. Et J’aime ses petits yeux qui s’entrouvrent et découvrent le monde. J’aime chaque petite parcelle et plissure de sa peau, et sa petite manucure de naissance. Ses petits bruits aigus mignons, entre les pleurs bien sûr !!! Mais elle me rend patiente, follement aimante, et surtout, elle me rend maman ». Mais ce n’est qu’à la fin de celui-ci que les internautes ont pu découvrir le prénom de sa fille. « Ghjulia, née le 02.11.20, prononcé Giùlia mais écrit à la corse comme son papa », a-t-elle écrit.

La nouvelle maman n’a pas résisté à l’envie de montrer des photos de sa fille sous tous les angles. En effet, le diaporama débute avec sa fille de dos, un bonnet rose sur la tête. Puis on peut voir sa petite main et pour finir, son visage tout endormi. Sur le dernier cliché, Joyce Jonathan apparait au naturel et installée à côté de sa fille qui dort dans son lit. Un bonheur que la chanteuse voulait partager avec ses abonnés qui n’ont pas hésité à féliciter la jeune maman. Parmi eux, Élisa Tovati ou encore Élodie Gossuin.

Joyce Jonathan : Une annonce en chanson

Pour rappel, c’est en juin dernier qu’elle avait annoncé sa première grossesse. Une annonce touchante qu’elle avait décidé de faire en chanson, « Puisque depuis le début je vous parle en chanson, ça me paraît naturel de vous faire cette révélation », expliquait-elle. Au cours d’une vidéo de plus de deux minutes, Joyce chantait « J’ai pris quelques kilos, pas seulement à cause des gâteaux. Ça fait pas longtemps qu’elle m’habite et jamais elle ne me quitte. Parfois je lui parle comme une gaga, je la caresse à travers le drap ». Si l’identité du papa est toujours un mystère, on peut souhaiter la bienvenue à Ghjulia et féliciter les jeunes parents.