Ce jeudi 29 octobre, l’ancienne femme de Johnny Hallyday, Babeth a donné une longue interview à Gala à l’occasion de la sortie de son livre le 12 novembre prochain « Je me souviens de nous ». Elle s’est confiée sur le décès du chanteur et a révélé avoir été privée d’obsèques.

Le 5 décembre prochain, cela fera trois ans que Johnny Hallyday nous a quittés. Et la mémoire du chanteur est belle et bien présente. Quelques semaines après ses obsèques, une guerre sans merci s’en est suivi entre Laeticia Hallyday qui tente de se reconstruire, et les deux grands enfants du chanteur, Laura Smet et David Hallyday. Après quelques mois de bataille judiciaire, un accord a été trouvé.
Et ce jeudi 29 octobre, c’est une ancienne femme du rockeur qui sort du silence, il s’agit de Babeth Etienne. Très discrète depuis la mort de Johnny Hallyday, elle se confie dans une longue interview accordée à Gala. Elle revient sur sa rupture avec le chanteur qui n’a pas été facile à vivre.

« Comme si je n’avais pas existé » 

« Un jour, il est parti tourner un Formule Un des Carpentier à Paris. Il ne voulait pas mais je l’ai encouragé. Nathalie Baye faisait effectivement partie du casting. Il n’est pas revenu comme prévu. Pas un appel. Rien. Pas un mot. Quelques jours plus tard, j’ai appris dans un magazine people qu’il avait une nouvelle conquête. J’ai cru mourir. J’ai cru que je ne m’en relèverais pas. Il a fallu que je quitte Paris ».

Babeth Etienne, découverte dans Les Gendarmettes ajoute ensuite : « Pourtant, j’étais sa femme : Babeth Smet, Babeth Hallyday,. Sa légitime épouse. (…) la brutalité de ce qui m’arrivait m’éffarait. Soudain, ma vie a basculé. »
Mais ce n’est pas la seule déception qu’elle ait connu. En effet, alors qu’elle souhaitait se rendre aux obsèques de Johnny Hallyday, les proches du chanteur ont refusé. « J’ai appelé son entourage, j’ai voulu me rendre aux obsèques, mais on m’a fermé la porte au nez. On a opposé une fin de non-recevoir. Comme si je n’avais pas existé ».