Favori des sondages, Joe Biden pourrait bien devenir 46e président des Etats-Unis, ce mardi 3 novembre 2020. L’occasion d’en savoir plus sur lui et notamment de découvrir qui sont ses 4 enfants.

Ce mardi 3 novembre 2020, Joe Biden, candidat démocrate à l’élection présidentielle américaine, pourrait bien devenir le 46e président des États-Unis d’Amérique et ainsi succéder à Donald Trump. Pour l’occasion, on vous propose de plonger dans la vie privée de l’homme de 77 ans. Une vie marquée par plusieurs drames avec notamment la perte de deux de ses enfants.

En 1966, Joe Biden épouse Neila Hunter. Par la suite, cette dernière devient la mère de ses trois premiers enfants : Joseph dit Beau né en 1969, Hunter né en 1970 et Naomi née en 1971. Mais, en décembre 1972, la vie de Joe Biden va changer du jour au lendemain. Sa femme, ainsi que ses trois enfants, sont victimes d’un accident de la route. Leur voiture est percutée par un tracteur de semi-remorque. Neila Hunter, son épouse, et leur fille, Naomi, meurent sur le coup. Beau et Hunter sont, quant à eux, gravement blessés. En janvier 1973, quelques jours seulement après l’accident qui a coûté la vie de sa femme et de sa fille, Joe Biden devient sénateur du Delaware et prête serment sur le lit dans lequel se trouve encore Beau dont les jambes ont été brisées lors de l’accident.

En 2015, Beau Biden meurt d’un cancer du cerveau

Par la suite, le candidat démocrate élève seul ses deux fils avant de se marier, en 1977, à Jill Tracy Jacobs, celle qui pourrait devenir Première dame des Etats-Unis dans les jours qui viennent. Ensemble, Joe et Jill ont une fille, Ashley, née en 1981. Mais les malheurs de Joe Biden ne sont pas encore terminés. En 2015, son fils, Beau, procureur général du Delaware, décède des suites d’un cancer du cerveau. Il avait 46 ans. Avocat à Washington, le dernier de ses fils, Hunter, est un homme d’affaires réputé. Ce dernier a fait scandale, en 2014, en participant au directoire d’une importante compagnie gazière ukrainienne alors que son père était alors vice-président de Barack Obama.