En janvier prochain, Jill Biden fera son arrivée à la Maison Blanche au côté de son mari Joe Biden, élu 46ème président des États-Unis. Mais au fait, combien la future First Lady gagnera-t-elle ?

Une First Lady pas comme les autres. En janvier prochain, Joe Biden posera ses valises de président élu à la Maison Blanche; après avoir été désigné par les Américains 46ème président des États-Unis. Et si Donald Trump n’a toujours pas reconnu sa défaite; le futur locataire de la demeure présidentielle prépare déjà la transition; tout comme son épouse Jill Biden. Mais s’il est encore incertain que la future First Lady sera reçue à la Maison Blanche par Melania Trump; elle a déjà définit les thèmes sur lesquels elle comptait se concentrer. Le tout en gardant son emploi de professeure d’anglais dans une université de Virginie. Et à ce titre, elle sera la première First Lady à toucher un salaire.

Si elle touchera son salaire d’enseignante, Jill Biden ne sera pas rémunérée pour son statut comme les autres First Lady avant elle. En effet, si beaucoup s’imaginaient que les épouses de présidents américains étaient rémunérées, il n’en est rien. Et ce parce que les First Ladies ne sont pas; contrairement à leurs maris; élues, précise le magazine Metro. Peu importe les tâches accomplies, les causes défendues et les engagements officiels; les First Ladies ne sont pas rémunérées par le gouvernement fédéral. Ainsi, Michelle Obama avait dû renoncer à son salaire annuel de 212.000 dollars par an en tant que vice-présidente des affaires externes de l’université de médecine de Chicago lorsqu’elle est arrivée à la Maison Blanche.

Qui paye les tenues des First Ladies ?

Un travail auquel Jill Biden espère ne pas renoncer durant le mandat de son mari Joe, plus par passion que pour le salaire qui l’accompagne, tandis qu’elle aura tout de même un budget en tant que First Lady pour couvrir certains frais. En effet, elle touchera une semaine mensuelle pour payer son personnel ainsi que les transports et hébergements lors de ses déplacements dans le cadre de ses fonctions. Et pour ce qui est de la garde-robe, les épouses de présidents doivent payer leurs vêtements elles-mêmes. Ainsi, les goûts de luxe de Melania Trump ont été assouvis à ses propres frais, même si de par leur statut, les premières dames bénéficient de cadeaux de la part de créateurs au nom de l’État américain comme pour leurs voyages officiels. Des vêtements qui sont ensuite conservés aux Archives nationales.