Jean-Pierre Pernaut sera l’invité de l’émission « Sept à Huit » ce dimanche 13 décembre sur TF1. Il se confiera sans tabou, à quelques jours de son dernier JT.

Vendredi 18 décembre sera une date dont Jean-Pierre Pernaut se souviendra toute sa vie. Le présentateur emblématique du JT de 13 h de TF1 passera le flambeau à Marie-Sophie Lacarrau. Une décision mûrement réfléchie qui fait écho notamment aux nombreux problèmes de santé que Jean-Pierre Pernaut a rencontré ces derniers mois.
Et évidemment, TF1 a décidé de mettre les petits plats dans les grands pour ce JT exceptionnel. Il sera plus long que d’habitude et pléthore de surprises sont prévues.
À quelques jours du jour J, Jean-Pierre Pernaut s’est entretenu avec les équipes de « Sept à huit ». Dans un portrait inédit qui sera diffusé ce dimanche 13 décembre, le journaliste se confie non sans émotion sur ce jour qu’il appréhende.

« Et si je disais que c’est une blague ? »

« Je l’appréhende énormément. Parce que j’ai peur, je suis émotif, je reçois déjà une quantité de messages de gens qui me disent ‘ne partez pas !’ Du coup, quand ils me disent qu’ils vont pleurer, j’ai envie de pleurer avec eux ! » confie Jean-Pierre Pernaut qui a récemment annoncé le lancement de sa web-tv.

Et évidemment après trente-trois ans, le journaliste a envie de dire adieu comme il se doit. C’est pourquoi, il peine à écrire son discours : « Je m’en suis occupé hier, avant-hier, ça fait quinze jours que tous les jours j’écris des trucs et que ma poubelle à la maison est pleine ! Je ne sais pas du tout ce que je vais dire. Finalement, j’ai bien fait d’arrêter ou pas ? Finalement, j’aurais peut-être pu tenir un petit peu. Je rigole parce que c’est pas vrai. C’est trop tard à moins que… Regardez bien le journal du 18 décembre à la fin. Et si je disais que c’est une blague ? ».