L’heure au bilan ? Ce mardi 10 novembre, comme l’a révélé le site de France Bleu, Jean Castex a annoncé qu’une nouvelle conférence de presse aura lieu ce jeudi 12 novembre.

Près de deux semaines après l’instauration d’un nouveau confinement de la population, que prévoit Jean Castex ? Ce mardi 10 novembre, le Premier ministre a annoncé, selon le site de la radio France Bleu, qu’il tiendrait une nouvelle conférence de presse ce jeudi 12 novembre, après avoir dévoilé les modalités du reconfinement le jeudi 29 octobre. De quoi inquiéter les Français qui ont récemment appris que l’exécutif envisage des amendes pour le non-respect de l’isolement en temps de reconfinement. Mais, toujours d’après nos confrères qui citent des sources proches de la majorité, il ne sera pas question d’annonces d’assouplissement des restrictions sanitaires, puisqu’il est « trop tôt pour prendre des décisions. »

Il fera avant tout le point sur l’évolution épidémique et la situation sanitaire. La prise de parole de Jean Castex aura surtout pour vocation d’être « pédagogique » à en croire un conseiller qui s’est exprimé, cette fois, auprès de l’AFP. « On ne s’oriente pas du tout vers un desserrage pour les commerces« ; a fait savoir cet informateur; « il y a des premiers indicateurs qui ont été évoqués par Olivier Véran mais la baisse n’est pas suffisamment forte et on n’a pas suffisamment de recul pour savoir si ce n’est que conjoncturel ou tendanciel. » Les commerces jugés non-essentiels, contraints de nouveau à la fermeture, ne sont donc pas au bout de leurs peines puisque ce deuxième confinement devrait prendre fin, au plus tôt, le 1er décembre.

Un confinement fait pour durer ?

Mais, selon d’autres sources proches du pouvoir; tout mène à croire que le confinement pourrait durer bien plus longtemps. « soit jusqu’à la fin du mois de janvier dans le pire des cas« , comme le révélaient nos confrères d’Europe 1. Du côté de Bercy, un scénario noir est déjà envisagé pour les entreprises. Pour l’heure, néanmoins, et comme l’avait affirmé le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran; il est encore trop tôt pour déceler les résultat de ce deuxième confinement; dernier espoir pour sauver les fêtes de Noël et de fin d’année.