Gilbert Rozon était jugé suite à des accusations de viol. La juge vient de rendre son verdict et a acquitté l’ancien producteur canadien; de quoi provoquer la colère de la victime.

Depuis plusieurs années maintenant, l’ancien juré de La France a un Incroyable Talent est au coeur d’une vaste polémique. Gilbert Rozon a été accusé de viol par Mme Charette, à l’époque protégée par l’anonymat. Elle avait porté plainte contre le producteur canadien pour des faits remontant à 1979. Lors de sa plainte, elle avait déclaré que Gilbert Rozon l’avait violée. « Je me souviens de l’oppression. Je me souviens de la fenêtre, qui était à droite du lit, parce que c’est ce que je regardais pendant la pénétration.

[…] C’est pas consenti, c’est juste trop, je n’ai pas la force. C’est grouille-toi, qu’on en finisse ».
L’ancien juré avait alors expliqué une version totalement différente à la Cour : « Elle regardait au loin, je me demandais si elle se faisait l’amour sur moi ».

un verdict qui fait débat

Ce mardi 15 décembre, la juge Mélanie Hébert de la Cour du Québec a rendu son verdict. Selon elle, les deux récits en totale contradiction n’ont pas permis de conclure à la culpabilité de Gilbert Rozon. Peu d’éléments permettant d’aboutir à une condamnation, ce qui « ne signifie pas que les incidents reprochés ne se sont pas produits ».
Elle a ensuite ajouté que le récit de la victime semblait « plus plausible » que celui de Gilbert Rozon.

Une décision qui a évidemment choqué Annick Charrette qui s’est confiée à la sortie du tribunal : « Je pense que ce mardi 15 décembre va rester un jour sombre pour toutes les victimes d’agression sexuelle au Québec. Il faut que les victimes dénoncent, sinon on donne toute la place aux agresseurs ».