La radio française RFI a annoncé par erreur la mort de la reine Elizabeth II ce lundi 16 novembre. Une annonce qui a fait réagir la toile.

Elizabeth II serait-elle morte ? C’est en tous cas ce qu’a annoncé RFI ce lundi 16 novembre. En effet, un article a été publié en indiquant les circonstances de la mort de la reine. « Comme veut la tradition, c’est du Palais de Saint-James à Londres qu’un membre de la Cour britannique a annoncé la disparition de la reine Elizabeth II, figure historique de la vie internationale« , débute le paragraphe. L’article continue en expliquant que son règne a duré 67 ans et a « profondément marqué l’histoire contemporaine de la Grande-Bretagne et du Commonwealth« . Selon RFI, la reine serait décédée du coronavirus ce lundi 16 novembre au matin.

Cependant, la reine Elizabeth II n’est pas la seule à avoir été victime de cette annonce. En effet, les nécrologies de plusieurs personnalités ont été publiées par erreur ce lundi 16 novembre. Parmi elles,  Line Renaud, Bernard Kouchner, Lionel Jospin, Bernadette Chirac, Laurent Fabius, Alain Delon, Brigitte Bardot ou encore Roman Polanski. Pour certains, on pouvait lire, « Il est mort ce xxx à l’âge de xxx, après des décennies d’une carrière mouvementée« .

Au total, ce sont une quarantaine de personnalités qui ont eu droit à la publication de leur nécrologie. Des articles qui ont surtout beaucoup amusé les internautes. « N’empêche que c’est pas donné à tout le monde de pouvoir corriger sa nécrologie de son vivant. Autant en profiter« , s’amuse l’un d’entre eux. Et d’autres ont fait référence à l’année 2020 et ses nombreux problèmes, « En même temps c’est 2020 hein donc tout peut arriver, même autant de décès de célébrités d’un seul coup« .

Un problème technique

Le compte officiel de la radio française a donc donné une explication quelques minutes après la publication de tous ces articles. « Un problème technique a entraîné la publication de nombreuses nécrologies sur notre site. », ont-ils écrit. Ils ont cependant affirmé qu’ils étaient « mobilisés » pour « rectifier ce bug majeur« . Voyant que de nombreux internautes se demandaient comment c’était possible que ces articles soient déjà écrits, RFI a publié un article dans lequel ils expliquent « Comme dans tous les médias, nos journalistes préparent à l’avance des portraits de personnalités afin, si elles venaient à disparaître, de pouvoir proposer rapidement aux lecteurs toutes les informations à connaître sur leur parcours« . Un incident que la radio qualifie de « regrettable » et n’oublie pas non plus de « s’excuser auprès des personnes concernées« . Un petit bug qui aura bien animé la toile durant quelques heures.