Marie-Christine de Kent a été testée positive au Covid-19 comme l’a révélé le Daily Mail le 23 novembre.

Il semblerait que la famille royale n’échappe pas à la pandémie de Covid-19. En effet, Marie-Christine de Kent, la femme du prince Michael de Kent, a été testée positive au coronavirus. Cette rumeur avait d’abord été lancée par The Sun puis confirmée par le Daily Mail le lundi 23 novembre. Selon son porte-parole Simon Astaire, la princesse serait « tombée malade » il y a environ trois semaines. Ainsi, elle a rapidement été testée positive au Covid-19 et il semblerait que ce soit sa femme de ménage; malade elle aussi depuis plusieurs semaines, qui a été le cas contact.

Il a voulu rassurer les Britanniques lors d’une interview donnée au journal People; dans laquelle il a expliqué qu’après que la princesse âgée de 75 ans ait souffert « d’une extrême fatigue et de terribles fièvres« ; durant plusieurs semaines; elle serait maintenant « en voie de guérison« . En effet, selon ses dires; Marie-Christine de Kent en aurait fini avec la période la plus difficile de la maladie; et aurait « dépassé le pire maintenant« . Dès qu’elle a été testée positive; la princesse « s’est isolée dans son appartement à Kensington et a renvoyé le personnel pour éviter de propager davantage le virus« ; a révélé une source proche du couple à People. Concernant son époux le prince Michael de Kent, âgé de 78 ans, il n’a pas contracté la maladie mais est cependant confiné avec son épouse depuis l’annonce du résultat.

Une pandémie qui touche la royauté

Marie-Christine de Kent est le troisième membre de la famille d’Elizabeth II a avoir contracté le Covid-19.  Le prince Charles avait annoncé être atteint du coronavirus en mars dernier. Agé de 72 ans, il s’était isolé pendant une semaine mais avait cependant continué de travailler à domicile durant toute cette période. Son fils aîné le prince William a révélé récemment qu’il l’avait eu début avril dernier, soit quelques jours après le prince Charles, mais celui-ci n’avait pas voulu le faire savoir publiquement pour ne pas inquiéter les Britanniques. « Il se passait des choses importantes et je ne voulais pas inquiéter tout le monde« , avait-il confié à The Sun. Il s’était ainsi isolé dans son manoir d’Anmer Hall dans le Norfolk et avait été soigné par des médecins du palais.