Ce jeudi 15 octobre, la reine Elizabeth II a rendu une nouvelle visite officielle, pour la première fois en sept mois. Mais pourquoi ne portait-elle pas de masque ?

La famille royale britannique s’est accordée une nouvelle sortie officielle. Ce jeudi 15 octobre, la reine Elizabeth II et son petit-fils le prince William ont rendu visite au Laboratoire des Sciences et Technologies de la Défense près de Salisbury. Là-bas, tous les deux ont rencontré une partie des nombreux scientifiques qui font partie de la crise sanitaire et qui se battent face à l’épidémie du Coronavirus qui continue de sévir. Pendant leur visite, tous les deux ont discuté avec les scientifiques qui ont aidé lors de l’affaire d’empoisonnement au Novitchok d’un ancien agent russe et de sa fille en 2018, dans la même ville.

Avec l’âge avancé de la souveraine de 94 ans, toutes les conditions ont été optimisées pour prendre soin d’elle. Il faut dire que c’est la première fois que la reine Elizabeth II se rendait à l’extérieur pour un devoir royal, en sept mois de temps. Avec l’aide du Laboratoire, les équipes de la Couronne britannique ont fait en sorte que la reine d’Angleterre arrive par hélicoptère, et que le prince William lui arrive en voiture.

La reine sans masque

À l’occasion de cette nouvelle sortie, la reine Elizabeth II portait un ensemble vieux rose composé d’un manteau en cachemire, d’un chapeau assorti orné de détails floraux et d’une robe en soie, fleurie aussi. Cependant, il y a un accessoire important qu’elle ne portait pas : un masque. Et le prince William non plus. Selon l’expert en royauté Robert Jobson, la souveraine aurait choisi de ne pas porter un masque afin d’envoyer un message de calme et d’espoir au grand public. Qui plus est, selon l’auteur expert, la reine Elizabeth II aurait suivi les conseils de ses docteurs, comme quoi il est sans danger de ne pas porter de masque, tant qu’on prend en considération toutes les mesures nécessaires. Ce qui évidemment fut le cas.