Une heure avant l’annonce des résultats, Donald Trump a posté un message assez délirant ce samedi 7 novembre.

C’est officiel, selon plusieurs médias américains dont CNN, Joe Biden est le 46ème président américain. Une victoire contestée par le président républicain qui vient de publier un communiqué dans lequel il réfute la victoire de son rival. Il indique également que des poursuites seront lancées dès lundi. Une annonce que Donald Trump n’avait pas prédite puisque celui-ci avait annoncé pour la énième fois sa victoire électorale dans un tweet assez délirant une heure avant les résultats. « J’ai gagné cette élection avec beaucoup d’avance », a-t-il écrit. Une prédiction qui n’aura donc pas eu lieu. Le président était-il encore dans le déni malgré les preuves qui s’accumulaient et montraient sa défaite ?

Donald Trump ne l’a jamais caché, son compte Twitter est un véritable défouloir pour lui, comme les internautes ont pu le constater durant tout son mandat. S’il avait l’habitude de tweeter à plusieurs reprises dans la journée; c’est un président bien énervé qui a fait son apparition depuis le début des élections le 3 novembre dernier. En effet, il n’a cessé d’enchaîner les messages pleins de sous-entendus. Si dans certains il revendiquait sa victoire dans plusieurs Etats où les votes n’étaient pas encore dépouillés, il n’hésitait pas à parler de fraude dans d’autres. « Les gens ont clamé’Arrêtez le décompte, nous demandons de la transparence ! », avait-il tweeté.

Donald Trump ne rend pas les armes

Le président républicain ne semblait toujours pas prêt à accepter une potentielle défaite ce matin; comme il l’a montré dans sa série de tweets matinaux dans lesquels il faisait référence à des « dizaines de milliers de bulletins arrivés illégalement ». Jugés comme étant erronés par le réseau social; ils ont immédiatement été masqués afin que l’utilisateur qui souhaite les lire sache qu’il n’y a aucune preuve de la véracité de ces propos.