Au lendemain de sa défaite aux élections présidentielles; Donald Trump serait sur le point de voir son foyer voler en éclats. Dans une interview accordée au Daily Mail, Omarosa Manigault-Newman; l’ancienne directrice de la communication de l’Office of Public Liaison à la Maison-Blanche; assure que Melania Trump a pour projet de divorcer du futur ex-président des États-Unis; dès leur départ de la Maison Blanche.

Si Joe Biden vient d’être élu président des États-Unis, ce n’est qu’en janvier prochain, après la traditionnelle cérémonie d’investiture, qu’il prendra ses quartiers au sein de la Maison Blanche. Donald Trump et son épouse Melania Trump ont donc deux mois déménager et retourner dans leur somptueux loft de New York, situé dans les derniers étages de la fameuse « Trump Tower ». On note que le couple possède également une jolie villa à Mar-a-Lago, en Floride.

Et alors que rien ne va plus entre les parents de Baron, il se murmure que Melania Trump attendrait justement leur départ officiel de la Maison Blanche pour demander le divorce. Scandales sexuels, tromperies, coups bas… plusieurs conseillers assurent d’ailleurs depuis longtemps que la bombe slovène voulait quitter son mari, mais aurait été payée par ce dernier pour rester à ses côtés, le temps de son mandat présidentiel. Ces dernières années, Melania Trump aurait d’ailleurs pris soin de son contrat de mariage afin de s’assurer que son fils Baron soit traité d’égal à égal avec les trois aînés de son époux en cas de divorce.

Donald Trump perdant : Melania Trump enfin libre…

L’ancienne mannequin aurait-elle le courage de quitter son puissant mari ? « Si je devais parier, je dirais qu’elle va rester et ne pas divorcer. Melania est très portée sur la religion, plus que les gens ne l’imaginent. Je ne crois pas qu’elle songe au divorce tant qu’elle pense que tenir est possible. » assurait Kate Bennett; auteure d’une biographie non autorisée de Melania Trump, il y a quelques mois.

Aujourd’hui, d’autres experts sont formels : la défaite de Donald Trump aux élections présidentielles constitue une délivrance pour Melania. « Melania compte les minutes qu’il reste à son mari avant de quitter la Maison Blanche; pour pouvoir enfin divorcer. » affirme Omarosa Manigault Newman; l’ancienne directrice de la communication de l’Office of Public Liaison à la Maison-Blanche.

L’ancienne candidate de l’émission « The Apprentice » confirme la thèse selon laquelle la première dame avait pour interdiction de divorcer durant l’exercice des fonctions de son époux : « Si Melania essayait de lui infliger l’ultime humiliation en le quittant pendant son mandat; il trouverait un moyen de la punir » explique la jeune femme.