Peu après sa mort le 25 novembre dernier, le corps de Diego Maradona a été préparé pour la veillée funèbre qui s’est tenue à la Casa Rosada en Argentine, avant d’être inhumé. C’est alors que trois employés des pompes funèbres se sont pris en photos avec la star sans vie.

Des images qui ne passent pas. Le 26 novembre dernier, les Argentins faisaient leurs adieux à Diego Maradona, mort la veille à l’âge de 60 ans des suites d’un arrêt cardiaque. Une tragédie pour le pays qui a décrété trois jours de deuil national pour son « pibe del oro », qui a toutefois eu la mauvaise surprise de voir circuler après la disparition du footballeur des images terribles : celle de trois employés des pompes funèbres chargées de préparer la star en train de poser avec le corps sans vie de Diego Maradona.

Sur ces clichés décrits par Sud-Ouest, on peut voir des employés, pouce levé, à côté du cercueil ouvert où reposait le corps de la star du ballon rond avant la veillée funèbre organisée à la Casa Rosada pour un dernier adieu de la part des Argentins avant son inhumation. Des images qui ont provoqué un véritable tollé en Argentine, et a donné lieu à de nombreuses insultes et menaces sur les réseaux sociaux. Face à la polémique, la société des pompes funèbres a tenu à se dédouaner de ce geste, assurant avoir externalisé cette prestation. « Ils ne sont pas nos employés. Nous les avons engagés pour gérer la chapelle ardente. Ils travaillent pour des compagnies de transport car nous sous-traitons parfois ce service », a assuré l’un des gérants à la presse, rapporte Sud-Ouest.

L’avocat de Maradona monte une nouvelle fois au créneau

Si l’une des personnes à l’origine de cette photo s’est excusée sur les ondes d’une radio argentine, la société des pompes funèbres elle a précisé que les gérants ont « quitté la pièce pour parler avec la police afin de coordonner le transfert du corps » et que c’est à ce moment-là « que ces personnes ont pris les photos. Ils ont été seuls pendant deux minutes », a expliqué l’un des propriétaires, précisant qu’il était « honteux » de ce qui s’était passé.

L’avocat de Diego Maradona, qui n’en est plus à un procès près après celui intenté contre les ambulanciers intervenus après la mort du joueur, a déjà annoncé qu’il comptait poursuivre en justice les personnes à l’origine de ces photos. « Diego Molina est la canaille qui a pris une photo de lui à côté du cercueil de Diego Maradona. Pour la mémoire de mon ami, je n’aurai de cesse qu’il paie pour une telle aberration », a ainsi fait savoir Matias Morla sur Twitter, nommant l’un des protagonistes.