Clémence Botino n’a pas connu que des réussites dans sa vie. Avant de devenir Miss France 2020, elle a même beaucoup galéré… pour avoir son permis ! Dans les pages du magazine « Paris Match », elle évoque cette étape compliquée.

Depuis bientôt un an, Clémence Botino est la fiancée des Français. Venue tout droit de Guadeloupe, elle a été élue parmi trente candidates pour sa beauté, son dévouement pour les causes qui lui tiennent à coeur mais… pas pour sa façon de conduire. Et pour cause, la jolie jeune femme n’est pas une as du volant, comme elle s’en amuse dans le nouveau numéro de Paris Match.

Elle ne s’en cache pas, elle a « eu plus de difficultés à obtenir (son) permis qu’à devenir Miss France« . Et pour cause, la reine de beauté de 23 ans a confié avoir finalement réussi à décrocher son permis, au bout de la quatrième tentative… « Le permis, je l’ai loupé trois fois : la première pour un stop glissé, la deuxième par manque d’assurance, et la troisième pour avoir emprunté un sens interdit… Mais sur ce coup j’ai une excuse : la végétation masquait le panneau », révèle-t-elle.

1 2

ARTICLES SIMILAIRES