En 2012, peu avant la sortie de son dernier film, Thérèse Desqueyroux, diffusé ce mercredi sur Arte, Claude Miller décède des suites d’une longue maladie.

Arte rend hommage à Claude Miller, ce mercredi 28 octobre à 21 heures, avec la diffusion de Thérèse Desqueyroux, dernier film du réalisateur. Pour l’occasion, On vous propose de revenir sur les dernières heures du célèbre cinéaste et notamment de découvrir quelle maladie l’a emporté, à l’âge de 70 ans. Claude Miller n’a malheureusement pas eu le bonheur de voir son dernier film, dans lequel Gilles Lellouche et Audrey Tautou incarnent le couple Desqueyroux, en salles. En effet, le 5 avril 2012, sept mois avant la sortie officielle du film, le réalisateur décède des suites d’un cancer. Sur le tournage de Thérèse Desqueyroux, le cinéaste ne cachait d’ailleurs pas sa maladie à ses équipes.

Gilles Lellouche s’est confié à ce sujet, lors de la sortie du film. Il évoquait alors le tournage un peu particulier et les absences régulières de Claude Miller : « C’était une ambiance à la fois très studieuse et très décontractée. Nous étions très proches de Claude : nous savions qu’il était malade et sentions à quel point ce film lui faisait du bien. Thérèse Desqueyroux se tournait à quatre-vingt kilomètres de Bordeaux et, chaque matin, avant de venir sur le plateau, il se rendait là-bas pour une radiothérapie ; ce qui ne l’empêchait pas de nous envoyer un petit texto plein de gentillesse. Il y a eu sur ce tournage une charge humaine triomphante ».

De nombreuses personnalités présentes aux obsèques du réalisateur

Le 11 avril, une semaine après la mort de Claude Miller, les personnalités sont très nombreuses à assister à ses obsèques, au cimetière du Père-Lachaise à Paris. Richard Bohringer, sa fille Romane, Bertrand Blier, Sandrine Kiberlain ou encore Gilles Lellouche sont notamment présents pour dire adieu au réalisateur de Garde à vue ou L’Effrontée.