Le monde du rugby est en deuil. L’ancien cadre du XV de France, Christophe Dominici, est mort, mardi 24 novembre 2020, à l’âge de 48 ans. Alors qu’il avait confié à sa femme quitter le domicile pour prendre l’air, il n’est jamais revenu. Un véritable choc pour celle qui était partie à sa recherche.

C’est un véritable drame qui s’est produit dans le parc de Saint-Cloud, proche de Paris, mardi 24 novembre 2020. Dans l’après-midi, le corps sans vie de Christophe Dominici a été retrouvé dans l’enceinte de la caserne Sully, un ensemble de bâtiments désaffectés situés en bordure du parc. Âgé de 48 ans, il aurait fait une chute qui lui aurait été fatale d’une dizaine de mètres. Alors que la thèse du suicide est envisagée, un témoin clé doit encore être entendu. Malgré l’intervention des secours sur place, la mort de l’ancien cadre du XV de France a été déclarée à 15h05. Il serait décédé sur le coup. Une véritable tragédie pour ses proches et notamment sa femme, qui était partie à sa recherche. En effet, selon les informations du Parisien, elle avait elle aussi quitté le domicile conjugal en début d’après-midi afin de retrouver son mari.

En état de choc !

Quelques heures plus tôt, l’ancien sportif lui avait dit qu’il sortait pour prendre l’air, mais aurait dû revenir plus rapidement. Ne parvenant pas à le joindre, elle avait décidé de partir à sa recherche. Elle avait alors eu l’idée de rejoindre les environs du parc de Saint-Cloud, situé non loin de chez eux. Elle espérait surtout qu’il s’était rendu près du chantier de leur maison en construction, situé à deux pas du parc, sur la commune de Sèvres. Sur son chemin, elle est passée tout près du lieu où son mari a été retrouvé mort. Présente sur les lieux du drame lors de l’arrivée des secours, elle était en état de choc. Les enquêteurs n’ont pas encore été en mesure de l’interroger.

Christophe Dominici avait deux filles : Chiara et Mya

Nul doute qu’elle va avoir besoin de beaucoup de soutien pour être forte pour elle et pour leurs deux filles : Chiara et Mya.