Sept ans de deuil. Ce samedi 12 décembre; Charlotte Gainsbourg s’est recueillie sur la tombe de sa sœur Kate Barry comme le prouve un cliché relayé dans sa story Instagram.

Une tragédie qu’elle n’est pas près d’oublier. Ce vendredi 11 décembre; Charlotte Gainsbourg n’a pu s’empêcher d’avoir une pensée pour sa demi-sœur; la photographe Kate Barry. Née du mariage de Jane Birkin avec John Barry; cette dernière est morte le 11 décembre 2013 suite à une chute mortelle du cinquième étage de son immeuble dans le seizième arrondissement de Paris. Au lendemain du septième anniversaire de sa disparition; la compagne d’Yvan Attal s’est recueillie sur sa tombe au cimetière du Montparnasse; toujours dans la capitale. Une sépulture immortalisée en un cliché.

Ainsi; dans sa story Instagram de ce samedi 12 décembre; Charlotte Gainsbourg a dévoilé la tombe de Kate Barry; sous la grisaille parisienne et recouverte de fleurs en son hommage. Un deuil partagé avec sa mère; Jane Birkin. Invitée sur les ondes de RTL ce vendredi 11 décembre; celle qui ne cache pas son agacement face aux jeunes couples a évoqué ce drame; qu’elle mentionne également dans son dernier opus; Oh ! Pardon; tu dormais. « En faisant un disque sur les sentiments; je ne pouvais pas ne pas mettre la plus grande tragédie de ma vie dedans »; a-t-elle expliqué.

Mort de Kate Barry : le mystère encore complet

« Ça fait sept ans qu’elle est morte; pratiquement jour pour jour »; a ajouté la mère de Charlotte Gainsbourg; cette fois dans une interview accordée à BFMTV. « Parler d’elle à un moment où le manque d’elle était très aigu; c’était ça qui était important. Et parler du malaise; dans les cimetières; de faire les choses parce qu’il le faut; alors qu’on est terrorisé par ce qui se passe en-dessous.

Ça; il fallait que je le donne à Étienne; qu’il m’accompagne; parce qu’il a co-écrit les textes. Et après ça; on pouvait passer au pardon ou aux fantômes; à d’autres thèmes. » Jane Birkin a; en effet; pu compter sur le soutien d’Étienne Daho et Jean-Louis Piérot dans l’écriture de la chanson Cigarettes. Titres dans lequel elle chante le mystère planant encore; même sept ans après les faits; autour de la mort de Kate Barry; bien que la thèse du suicide ait été avancée suite à son décès.