Sur le plateau de 20h30 le dimanche ce 13 décembre, c’est avec nostalgie que Chantal Goya s’est souvenue du début de sa carrière. Et du coup de pouce involontaire de Brigitte Bardot.

La carrière de Chantal Goya n’aurait peut-être pas été la même sans elle. Chanteuse assez discrète dans les années 1960, l’interprète inoubliable de chansons pour enfants a connu un véritable coup de pouce lors de la décennie suivante. En 1975, sa vie d’artiste a connu un véritable bouleversement… grâce à Brigitte Bardot. Sur le plateau de 20h30 le dimanche, c’est avec nostalgie que Chantal Goya s’est remémorée sa venue sur le plateau de Numéro un, une émission produite par le couple star de l’époque, Maritie et Gilbert Carpentier. Elle avait alors interprété sa chanson Adieu les jolis foulards devant des milliers de téléspectateurs. Sauf qu’au départ, Chantal Goya n’avait pas du tout prévu de se produire à la télévision ! « C’est toujours comme ça que ça se passe avec moi. Quand je remplace quelqu’un, ça devient une aventure extraordinaire », a expliqué la chanteuse.

« Ce soir-là, Brigitte Bardot devant venir mais elle était malade »

a continué Chantal Goya. A l’époque, son mari Jean-Jacques Debout cherchait donc quelqu’un pour remplacer B. B. au pied levé. « Il m’avait écrit cette chanson, j’ai été l’enregistrer très vite pour les Carpentier, a expliqué l’artiste sur France 2. Et voilà, tout est arrivé d’un coup. » Dans le documentaire L’âge d’or des variétés, Jean-Jacques Debout se souvenait déjà de ce jour qui a changé la vie de sa femme. « Brigitte Bardot devait tenir le rôle de la femme de Carlos.

La veille du tournage, Maritie m’appelle et me dit : ‘C’est catastrophique, Brigitte Bardot a la grippe et ne pourra pas aller au studio pour chanter la chanson’, racontait-il. (…) Et j’entends la voix de Gilbert qui dit : ‘Si on demandait à ta femme, à la petite Chantal ?’ Remplacer Birgitte Bardot au pied levé n’est pas une petite affaire. » A ses côtés, Chantal Goya se souvenait de son rôle de « maîtresse qui quitte les îles et les enfants lui disent ‘au revoir’ ».

Chantal Goya : « On est aujourd’hui encore très amies »

« Cette chanson était tellement plébiscitée quand elle est passée dans le Numéro Un de Carlos, que Maritie nous a appelés le lendemain et a dit : ‘Je reçois énormément de lettres qui redemandent la chanson des foulards’ », se réjouissait Chantal Goya avant que son mari n’ajoute que « cette chanson a été le détonateur de [s]a carrière ». Après son passage dans cette émission, la chanteuse a connu un succès fou. Et aujourd’hui encore, elle est reconnaissance envers Brigitte Bardot, qui l’a aidée à se lancer sans vraiment le savoir.

« Brigitte a toujours été bienveillante envers moi. À mes débuts, elle m’avait d’ailleurs prévenue que ce serait difficile. ‘Reste celle que tu es, avec ton éducation et tes valeurs !’ m’avait-elle conseillée, racontait-elle dans les colonnes de France Dimanche. Et aussi, elle m’avait invitée à mettre de l’argent de côté, au cas où, pour la suite… Là, je ne l’ai pas écoutée, j’aurais peut-être mieux fait. On est aujourd’hui encore très amies et on s’appelle souvent. »