Alors qu’il visitait la Banque Nationale d’Angleterre avec Camilla Parker Bowles, le prince Charles a signé un chèque de 1 million de livres. Et son épouse n’a pas manqué de faire une petite blague hilarante à ce sujet.

Camilla Parker Bowles n’est pas réputée pour avoir sa langue dans sa poche. Alors quand on lui tend une perche, elle ne manque pas de la saisir pour faire une blague. Tandis qu’il visitait avec son épouse la banque nationale d’Angleterre, le prince Charles a signé un chèque de 1 million de livres qui sera conservé dans un coffre-fort. Une tradition pour les membres de la famille royale en visite dans cette institution, et l’occasion pour la duchesse de Cornouailles de lancer sans détour à propos du chèque : « Alors, je ne peux pas le mettre dans mon sac à main ? »

Une petite remarque amusante de la part de Camilla Parker Bowles, qui lors de ses visites officielles n’hésite plus à lancer des blagues. En mars dernier, tandis que la pandémie de Covid-19 grandissait au Royaume-Uni, la duchesse avait visité avec le prince Charles le London Transport Museum, où elle s’était glissée dans un abri anti-aérien destiné à une personne. Et à cette occasion, elle avait lancé avec humour, « je m’auto-isole », en réponse à la situation sanitaire, qui se dégradait, tandis que le Royaume-Uni n’était pas encore entré en confinement.

Camilla Parker Bowles accro à ses perles

Pour cette nouvelle sortie avec le prince Charles, Camilla Parker Bowles était des plus élégantes, dans un tailleur veste festonnée et jupe de couleur bleu ciel. Pour parfaire sa tenue, la duchesse avait opté pour une broche avec deux libellules, zappant cette fois sa nouvelle paire de boucles d’oreilles fétiche. Depuis plusieurs apparitions, elle opte en effet pour des perles nacrées. Il faut dire que Camilla Parker Bowles possède une impressionnante collection de colliers et bijoux en perles, comme son cocker qu’elle ne quitte presque jamais lors des occasions officielles. Un bijou hérité de sa mère Rosalind Cubitt qu’elle chérit particulièrement.