Tandis que Emmanuel Macron prendra la parole à la télévision mardi 24 novembre, le président devrait annoncer les modalités d’un éventuel déconfinement. Mais au fait, qui est chargé d’écrire ses discours ?

C’est un discours très attendu par les Français. Mardi 24 novembre, Emmanuel Macron devrait annoncer à la télévision de nouvelles mesures sur un déconfinement, mais toujours pour endiguer la crise de Covid-19 après un confinement de plusieurs semaines. Si celui-ci devait être une nouvelle fois allégé; certains ministres ont déjà prévenu qu’il n’aurait rien à voir avec celui du printemps dernier; même si une hypothèse reste inenvisageable à l’approche des fêtes de Noël. Un discours lu et revu par Emmanuel Macron lui-même, mais que le président n’a pas écrit tout seul. Toutefois, ce n’est pas, et cela n’a jamais été, Brigitte Macron qui s’est attelée à cette lourde tâche.

En effet, si la Première dame est toujours mise en dans la confidence par le président de la République sur les décisions qu’il compte prendre, ce n’est pas elle, malgré son emploi d’ancienne professeure, qui est chargée de manier les mots pour lui. Au sein du cabinet d’Emmanuel Macron, c’est désormais Jonathan Guémas qui occupe le poste de Conseiller discours, et qui est donc chargé, comme Sylvain Fort avant lui, de rédiger les discours du chef de l’État, et ce après concertation avec les équipes internes du pôle communication.

Le gouvernement s’inquiète de « la fronde des petits patrons »

Pendant que Nemo le chien du couple Macron continue de mener la belle vie à l’Élysée; Emmanuel Macron lui doit peaufiner les dernières décisions qu’il annoncera lors de son allocution. Si Jean Castex a déjà reconnu avoir « déconné, collectivement »; plusieurs membres du gouvernement s’inquiètent de « la fronde des petites patrons »; notamment ceux dont les commerces, jugés non essentiels; ont été fermés durant le confinement. « Lorsque les gens n’ont plus rien à perdre, c’est là que ça devient dangereux », précisait dans les colonnes du JDD un membre du gouvernement, qui assurait que selon lui, « ça va péter ». Reste à savoir si l’un des scénarios de déconfinement envisagé depuis plusieurs jours se réalisera vraiment.