Avec l’annonce du nouveau confinement, l’agenda de Brigitte Macron a été complètement bouleversé. Pour autant, son téléphone ne sonne pas moins. Elle est très sollicitée pour faire pression sur son mari afin de faire rouvrir certains secteurs.

Comme une grande partie des Français, Brigitte Macron est coincée à l’Elysée. Confinement oblige, si elle n’a pas une raison valable pour quitter son domicile, elle n’en a pas le droit. Ses nombreux déplacements, qui étaient prévus pour les prochains jours, ont été annulés ou reportés. Seulement, selon ses proches, ce n’est pas pour autant qu’elle ne reste sans rien faire. Comme le rapporte Le Parisien, son téléphone sonnerait sans cesse. Le Tout-Paris se serait donné le mot et l’appelle. « C’est le bureau des pleurs, chacun plaide que son secteur d’activité est indispensable« , a raconté un proche. Que ce soit les artistes, les intellectuels ou certaines de ses connaissances, ils militent tous pour obtenir des dérogations afin de pouvoir exercer leur profession. « J’en parlerai à Emmanuel« , répondrait-elle parfois à ses interlocuteurs.

Seulement, certains oublient sans doute que Brigitte Macron s’est toujours imposée de ne surtout pas intervenir dans les décisions de son mari. Même si elle a milité pour que les écoles restent ouvertes pendant ce second confinement, elle n’a pas obtenu gain de cause sur toutes ses volontés, puisqu’elle espérait que les librairies puissent également laisser leurs portes ouvertes. « Madame Macron n’intervient pas dans les arbitrages, elle a une activité propre« , a rappelé l’un de ses conseillers au palais. Si elle n’hésite pas à donner son avis et à soutenir le président dans ses décisions, elle n’oublie pas de rester à sa place.

Brigitte Macron a été testée négative à la Covid-19

Ces derniers temps, la Première dame est très discrète. Juste avant la mise en place du nouveau confinement, la dernière rentre en « cas contact » au coronavirus. après un isolement de sept jours, elle avait été testée négative. Mais elle ne devrait pas être plus présente lors des prochaines semaines.