L’inquiétude est de plus en plus grande autour de l’état de santé de Bernard Tapie. Alors que son procès en appel a lieu actuellement, l’homme d’affaires a dû s’absenter à plusieurs reprises.

Un an après avoir été relaxé, en première instance dans l’affaire de l’arbitrage du Crédit Lyonnais; Bernard Tapie est de retour devant la justice depuis le 12 octobre 2020. En effet, le parquet ayant décidé de faire appel; il doit de nouveau être entendu pour éviter la peine qu’il encourt; à savoir sept ans de prison et une amende de 375 000 euros pour « escroquerie » et « détournement de fonds« . Alors que l’homme d’affaires avait assuré qu’il serait présent pour son procès en appel afin de se défendre comme il l’entend, il n’avait pas pu assister à la troisième journée. En effet, alors qu’il est âgé de 77 ans, il souffre d’un double cancer de l’œsophage et de l’estomac. Pour expliquer son absence, son avocat avait alors déclaré qu’il avait dû se rendre à l’hôpital afin d’y passer des examens médicaux de précaution.

« Je pense que c’est le dernier combat de sa vie et honnêtement; le voir avec autant de courage et de détermination alors qu’il est très affaibli... Il veut assister à chaque minute de son procès alors que je suis persuadé que si un médecin l’examinait, il lui dirait probablement qu’il n’en est pas capable. », avait d’ailleurs confié Me Hervé Temime auprès de BFMTV. Le lundi 19 octobre 2020, lors d’une nouvelle journée de procès. Bernard Tapie a été dans l’obligation de partir au bout d’à peine deux heures. « Je suis autorisé par Bernard Tapie à vous dire qu’il a appris le jeudi après-midi qui précédait cette audience que sa maladie avait malheureusement progressé, très gravement progressé« , a ainsi expliqué Hervé Temime.

Bernard Tapie suit un nouveau traitement « quasi expérimental »

Le père de Sophie Tapie aurait donc été pris en charge à l’Institut Gustave-Roussy; le centre régional de lutte contre le cancer, situé dans le Val-de-Marne. Une nouvelle fois, il va devoir suivre un nouveau traitement considéré comme « quasi expérimental« , par son avocat.