Benjamin Castaldi a pris la décision de quitter les réseaux sociaux le 19 novembre suite aux menaces touchant sa famille qu’il a reçues.

L’ambiance n’était pas au beau fixe lors de l’émission Touche pas à mon poste du 18 novembre. En effet, René Malleville a annoncé qu’il souhaitait quitter l’émission à cause de Jean-Michel Maire et Benjamin Castaldi. Une annonce qui n’est pas passée inaperçue sur les réseaux sociaux puisque les internautes n’ont pas hésité, par la suite, à menacer et insulter l’animateur de 50 ans.

Ce dernier a donc pris la parole sur son compte Twitter afin de s’expliquer : « Les amis ! Calmons nous, j’adore @renemalleville c’est un personnage incroyable… il est haut en couleur, hier c’était un fou rire« , écrit-il. Il n’oublie pas de rappeler à ses abonnés qu’il ne s’agit que « de la télé » et que « rien ne justifie les menaces de mort et insultes de ma famille reçues ce jour ». Une fois ce message publié, Benjamin Castaldi a supprimé son compte Twitter et ne l’a toujours pas réactivé ce vendredi 20 novembre. Son compte Instagram est toujours actif mais il n’a pas souhaité s’exprimer sur celui-ci.

Lors de l’émission du 19 novembre, Benjamin Castaldi est revenu sur la séquence de la veille en expliquant que son intervention n’était « pas contre René Malleville« , cependant les internautes ont réagit violemment. « Je m’en suis pris plein la gueule, j’ai reçu des menaces. Ils veulent tuer ma famille, mes enfants, déterrer ma grand-mère« , explique-t-il. « Parce que j’ai ri, on va me menacer de mort ? Je ne suis pas d’accord. J’ai quitté les réseaux parce que je n’en pouvais plus« , indique l’animateur.

Un fou rire qui ne passe pas

Mercredi 18 novembre, Cyril Hanouna diffuse une nouvelle interview du professeur Didier Raoult sur l’épidémie du coronavirus. Alors que René Malleville réagissait aux propos du professeur, le Marseillais a tenté de prendre sa défense mais n’est pas parvenu à aller au bout de ses phrases puisqu’il a été interrompu à de nombreuses reprises par Benjamin Castaldi, Jean-Michel Maire ou encore Cyril Hanouna.  Le chroniqueur n’a pas apprécié cette attitude et s’en est pris directement à Benjamin Castaldi, toujours hilare : « Moi je m’en bats les c*** de lui. Toi quand tu parles de tes conneries, que tu te mets une larmichette, ils doivent se taire. Oh Benjamin, tu te crois quoi toi ? », a-t-il dit. Il est tout de même resté sur le plateau mais a annoncé quelques heures après sur ses réseaux sociaux, son intention de quitter l’émission.

« Bonsoir Cyril, je m’excuse mais demain est mon dernier jour. Marre de cet abruti de Castaldi et de Jean-Michel. Si tu n’étais pas là, ils seraient personne.« , commence-t-il par dire. « J’ai 73 ans, j’ai eu une vie trépidante, respecté par tout le monde, je ne viens pas dans ton émission pour qu’on me prenne pour un con.« , enchaine-t-il. Il termine son message en disant « Je préfère arrêter avant de faire une connerie. Je préfère en rester là !« . Le marseillais était présent lors de l’émission du 19 novembre, dans laquelle il a annoncé son départ définitif.