Présent sur le plateau de « Touche pas à mon poste » ce vendredi 20 novembre 2020, Benjamin Castaldi s’est à nouveau exprimé au sujet des menaces de mort qu’il reçoit depuis quelques jours. L’occasion pour le chroniqueur de révéler que c’est sa famille qui souffre le plus de cette terrible situation.

Au lendemain du départ de René Malleville, la polémique continue d’enfler sur les réseaux sociaux. Accusé de s’être ouvertement moqué de l’ancien syndicaliste de 73 ans, Benjamin Castaldi vit un véritable enfer, car harcelé sur les réseaux sociaux depuis plus de deux jours.

Ce vendredi 20 novembre 2020, il a donc été invité à s’exprimer à nouveau sur le plateau de Touche pas çà mon poste : « Des abrutis, des crétins, menacent ma famille. J’ai 25 ans de métier, j’en ai vu des vertes et des pas mûres. Ils peuvent dire ce que je suis un clébard, que je suis un has been, je m’en carre. Mais le problème c’est que ça s’est détourné… » a-t-il avancé.

« On parle de l’âge de René qui a 73 ans, moi j’ai Julien et Simon qui ont une grand-mère qui n’est pas dans le métier, qui a 76 ans et qui est abonnée à deux comptes et quand elle voit les menaces, elle m’appelle en larmes en me disant, ‘qu’est-ce qu’il se passe, on veut tuer mes petits-enfants ?’ C’est intolérable ! On m’a aussi dit ‘on va éventrer ton petit dernier. Il faut savoir ce que c’est que le harcèlement » a lancé Benjamin Castaldi.

Benjamin Castaldi décide de ne pas porter plainte 

Face à ce déferlement de haine, la femme de Benjamin Castaldi, Aurore Aleman a rapidement réagi. « Ma femme a envoyé un message à Stan, elle était en colère, elle n’a pas aimé le côté tribunal populaire. Je me suis excusée auprès de mon épouse…. pourquoi ? Parce que j’ai rigolé. On en est là dans ce pays, il faut s’excuser parce qu’on rigole ? » déplore le chroniqueur.

Malgré les nombreuses menaces, celui qui est père de quatre fils a décidé de ne pas porter plainte : « Je ne vais pas porter plainte parce que je pense que la justice a autre chose à foutre en ce moment, en revanche si ça continue sur ma famille, sur mes enfants, sur tous ceux qui portent le nom de Castaldi, ça je dirais non. La grand-mère de mes enfants est traumatisée… Ca suffit ! Si j’ai blessé René, je m’en excuse, je me suis excusé mille fois mais je ne vais pas non plus me mettre à quatre pattes parce que j’ai rigolé dans une émission de télévision.