Alors qu’Aya Nakamura devait participer à l’émission « Quotidien » ce vendredi 13 novembre 2020, la chanteuse ne s’est jamais présentée. Si Yann Barthès a affirmé qu’Aya Nakamura n’était pas venue par « flemme » et « parce qu’elle était fatiguée », la chanteuse s’est défendue sur son compte Twitter.

Vendredi 13 novembre 2020, Aya Nakamura était l’invitée de Yann Barthès dans l’émission « Quotidien » sur TMC pour la promotion de son nouvel et troisième album « Aya » sorti aujourd’hui. Mais la chanteuse ne s’est finalement pas présentée dans les studios d’enregistrement de l’émission. Selon Yann Barthès, l’interprète de « Pookie » l’aurait planté à la dernière minute. Alors qu’il avait débuté son émission en annonçant la venue d’Aya Nakamura, Yann Barthès a ensuite lâché : « Bon, elle nous a plantés ! Aya Nakamura nous a plantés. Pas il y a 24h, non ! Il y a une demi-heure ! Elle nous a pas appelés non plus pour nous le dire en même temps ».

« Les contretemps ça arrive »

L’absence d’Aya Nakamura a surpris Yann Barthès et les équipes de « Quotidien ». Et pour cause, quelques minutes avant l’enregistrement de l’émission, la « team » d’Aya Nakamura est venue pour répéter. « Ils ont répété ici avec sa team, ils avaient mis un damier sur la scène, les danseurs se sont déplacés, tout le monde s’est déplacé. L’équipe technique, nous aussi on s’est déplacé. Tout le monde s’est déplacé… Sauf une ! Sauf Aya Nakamura ! Bon… Bah tant pis », regrette Yann Barthès qui a aussi précisé que la chanteuse n’est pas venue par « flemme » et « parce qu’elle était fatiguée ». Aya Nakamura n’a pas manqué de répondre à l’animateur du groupe TF1 sur son compte Twitter. La chanteuse  française la plus écoutée sur Spotify s’est justifiée d’avoir bien prévenu les équipes de « Quotidien » de sa non-participation à l’émission quelques heures avant l’enregistrement. « Ni flemme ni plan, j’avais prévenu depuis 13h pourtant… Les contretemps ça arrive », se défend Aya Nakamura, mettant alors fin à la polémique.