Installé aux Etats-Unis, Léonard Trierweiler n’en oublie pas sa mère patrie pour autant. Le fils de l’ancienne première dame Valérie Trierweiler ,ému par l’attaque horrible survenue à Nice, jeudi 29 octobre 2020. Sur Instagram, il a partagé sa colère avec un message cash.

La France a une nouvelle fois été frappée par le terrorisme, quelques semaines seulement après la décapitation du professeur Samuel Paty. C’est à Nice, précisément à la basilique Notre-Dame de l’Assomption, que l’attaque au couteau a eu lieu le 29 octobre 2020, faisant trois morts. Un drame qui a suscité une vive émotion et de multiples réactions. Léonard Trierweiler fait partie de ceux qui se sont exprimés.

Le poste d’Instagram du jeune cuisinier

le jeune cuisiner diplômé de l’école Ferrandi a posté une photo d’un drapeau français pour rappeler son attachement à notre pays alors qu’il vit désormais aux Etats-Unis pour sa carrière ; au grand désarroi de sa maman Valérie Trierweiler qui ne peut toujours pas le voir à cause de la crise sanitaire. En légende, il a écrit : « VIVE LA FRANCE ! Fuck les terroristes islamistes ! #niceattack #charliehebdoattack #samuelpaty #lebataclan #lepetitcambodge #trainthalys #paris #toulouse #marcherdenoelstrasbourg #14juillet et d’autres… » Le jeune homme aujourd’hui âgé de 23 ans, et déjà marié, a ainsi fait référence à toutes les attaques terroristes ayant eu lieu ces dernières années sur le sol français de la part d’extrémistes islamistes. Une succession de drames qui créent de la colère.

Plus mesuré, l’animateur Arthur a lui aussi partagé sa peine après l’attaque de Nice. « Ce qui s’est passé aujourd’hui dans notre pays est une horreur. Je n’ai plus de mots. J’ai juste envie de crier. Take care stay safe », a-t-il réagi lui aussi sur Instagram. L’attaque a été commise par un Tunisien de seulement 21 ans nommé Brahim Aoussaoui, entré en Italie via Lampedusa en septembre 2020.