Lundi 26 octobre, c’est radieuse que Anne Hidalgo a assisté à l’avant-première du film « Garçon Chiffon » de Nicolas Maury. Et pour l’occasion, la maire de Paris avait tombé le masque.

Anne Hidalgo serait-elle la mauvaise élève de la classe politique ? Tandis que la deuxième vague de coronavirus fait de plus en plus de cas; 52.000 enregistrés dimanche 25 octobre; Emmanuel Macron songe désormais à un reconfinement partiel de la France, mais surtout de l’Île-de-France, région la plus touchée. Toutefois, tandis qu’elle prône le port du masque depuis plusieurs mois dans les lieux publics mais aussi dans les rues de Paris, voilà que Anne Hidalgo semble avoir oublié ses bonnes manières.

En effet, c’est sans masque que la maire de Paris a assisté lundi 26 octobre à l’avant-première du film Garçon Chiffon, le premier film de Nicolas Maury. Visiblement ravie d’être conviée à cet événement, Anne Hidalgo a laissé paraître un large sourire, en posant notamment avec le comédien. Toutefois, beaucoup ne risquent pas d’apprécier qu’elle zappe le masque, alors que la pandémie de Covid-19 fait rage et que les cas de contamination augmentent considérablement chaque jour.

Anne Hidalgo brouillée avec Rachida Dati

Un petit écart que Emmanuel Macron, qui a annulé en catastrophe son dernier déplacement pour se concentrer sur de nouvelles mesures gouvernementales, ne va sûrement pas manqué de remarquer, lui qui ne porte pas vraiment la maire de Paris dans son coeur. Il faut dire que son ascension a fait naître quelques ennemis à Anne Hidalgo, qui est notamment en désaccord avec une certaine Rachida Dati. Opposées l’une face à l’autre lors du second tour des municipales de Paris, l’ancienne maire du VIème arrondissement accuse notamment la candidate socialiste d’avoir joué de ses bonnes relations avec Nicolas Sarkozy » afin de l’évincer alors que sa cote de popularité était en pleine croissance. Et désormais, les deux femmes ne s’adressent plus la parole.