D’ordinaire peu bavarde dans les médias, Amélie Nothomb a poussé un coup de gueule contre la fermeture des librairies lors d’un entretien vidéo accordé à « L’Obs ».

Depuis le 30 octobre dernier, la France vit un nouveau confinement. Qui dit confinement, dit aussi fermetures de commerces non-essentiels. Les librairies en font partie. Ce qui déplaît fortement. De nombreuses célébrités haussent le ton et militent activement pour leur réouverture. Après Nagui ou Patrick Poivre d’Arvor, Amélie Nothomb a décidé, à son tour, de pousser un coup de gueule contre cette décision du gouvernement. Lors d’une interview vidéo accordée à « L’Obs », l’autrice a lancé un appel. « Bonjour, je suis Amélie Nothomb. Et je tiens à déclarer qu’il faut le plus vite possible rouvrir les librairies », a commencé Amélie Nothomb.

Pour Amélie Nothomb, la fermeture des librairies est « intolérable »

La romancière de 53 ans estime ensuite que « nous avons plus que jamais besoin de livres » au vu de la « terrible épreuve » que les Français traversent. « Bien sûr que les librairies courent un grave danger et il y a de quoi s’en faire. Mais, supporter une crise telle que celle que nous supportons en ce moment, sans pouvoir lire tous les livres que nous avons envie de lire, à n’importe quel moment, me paraît juste intolérable. Donc pour toutes ces raisons et en ayant totalement conscience de l’importance de la crise sanitaire, je suis sûre qu’il y a moyen de rouvrir les librairies », continue Amélie Nothomb. L’autrice a été particulièrement impactée par le coronavirus. En mars dernier, lors de la première vague, Amélie Nothomb a perdu son père. L’ancien ambassadeur Patrick Nothomb est décédé du coronavirus à l’âge de 83 ans.